Biden accuse les autocrates de s'en prendre aux travailleurs

Le président américain Joe Biden a à nouveau mis les habits du garant du 'monde libre', cette ...
Biden accuse les autocrates de s'en prendre aux travailleurs

Biden accuse les autocrates de s'en prendre aux travailleurs

Photo: KEYSTONE/PETER KLAUNZER

Le président américain Joe Biden a à nouveau mis les habits du garant du 'monde libre', cette fois-ci à l'Organisation internationale du travail (OIT) à Genève. Jeudi, il a accusé les autocrates de s'en prendre aux droits des travailleurs.

'Ils font le pari que nous ne pouvons pas aider les travailleurs, mais ils ont tort', affirmé le président américain lors d'un discours en ligne pour le sommet sur le monde du travail. Au lendemain d'une réunion historique avec son homologue russe Vladimir Poutine à Genève, il a ajouté que les gouvernements qui ne sont pas autocrates 'doivent prouver' qu'ils peuvent lutter contre les inégalités liées à la pandémie.

Selon M. Biden, il faut augmenter les salaires et défendre les droits syndicaux. Sans mentionner la Chine, il a estimé qu'il fallait aussi rendre responsables ceux qui contraignent au travail forcé ou au travail des enfants, 'même lorsqu'ils cherchent à diriger' la communauté internationale.

Depuis une semaine, M. Biden a cherché à de nombreuses reprises lors de sa tournée européenne à représenter à nouveau 'le monde libre' face à la montée des autoritarismes. Il a abordé plusieurs questions de droits humains avec M. Poutine à Genève.

Les politiques commerciales des Etats doivent mettre l'être humain au centre, a également affirmé jeudi le président américain. Le même jour, les délégués de presque tous les pays membres de l'OIT, dont la Suisse, ont approuvé une déclaration politique pour une relance économique qui favorise les emplois décents et l’être humain. Le rôle central de l’organisation pour cet effort est aussi mentionné dans cet accord.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus