Bucherer prévoit la suppression de 370 emplois dont 220 en Suisse

Bucherer veut supprimer 370 des 2400 emplois dans le monde, soit 15,4% des effectifs, suite ...
Bucherer prévoit la suppression de 370 emplois dont 220 en Suisse

Bucherer veut supprimer 370 des 2400 emplois dans le monde, soit 15,4% des effectifs, suite aux conséquences du coronavirus sur l'évolution de ses affaires.

En Suisse, 220 postes sont concernés par cette restructuration, annonce mercredi le détaillant horloger et joaillier.

Parmi les emplois helvétiques qui doivent être supprimés, 170 le seront au siège social et dans les points de vente à Lucerne. Sur les 150 emplois touchés dans le reste du monde, 100 suppressions ont déjà été réalisées aux Etats-Unis.

Bucherer, le plus grand détaillant horloger au niveau mondial, est touché de plein fouet par la baisse drastique du tourisme international, qui revêt une importance existentielle pour le secteur du luxe.

'En l'absence de clientèle asiatique depuis fin janvier 2020, l'entreprise connaît un effondrement massif et durable de ses ventes, notamment en Suisse (...)', souligne Bucherer qui détient également une marque horlogère éponyme.

Touristes chinois décisifs

'Rien qu'à Lucerne, les recettes ont chuté de plus de 90% depuis le début de la crise du coronavirus en février et ont à peine repris depuis la réouverture des boutiques en mai', met en exergue le détaillant dont les boutiques vendent les marques horlogères les plus prestigieuses telles que Rolex, Audemars Piguet et Patek Philippe.

Le repli du chiffre d'affaires est également 'très marqué' en Suisse et dans le monde, ajoute le Lucernois.

Les touristes, et en particulier les Chinois, contribuent en Suisse à environ pour moitié aux recettes engrangées par les détaillants et maisons horlogères helvétiques, selon les estimations de la banque Vontobel.

Par ailleurs, environ 35% du chiffre d'affaires global des biens de luxe personnels est généré par les Chinois.

Les perspectives du secteur touristique international et la menace de récession qui frappe particulièrement l'industrie du luxe ne promettent pas d'amélioration significative avant 2023, selon le communiqué.

Un plan social est en cours d'élaboration avec les représentants interentreprises des salariés et le processus de consultation a été lancé ce mercredi.

Bucherer, une entreprise familiale, compte 36 points de vente en Europe dont 17 en Suisse. Aux Etats-Unis, elle détient le détaillant Tourneau, fort de 32 magasins.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus