CFF et CarPostal n'imposent pas le port du masque aux usagers

Les CFF et CarPostal ont présenté jeudi leurs recommandations pour se protéger du coronavirus ...
CFF et CarPostal n'imposent pas le port du masque aux usagers

CFF et CarPostal n'imposent pas le port du masque aux usagers

Photo: KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

Les CFF et CarPostal ont présenté jeudi leurs recommandations pour se protéger du coronavirus dans les transports publics. Le personnel de transport incitera les passagers à respecter six règles. Le port du masque est préconisé dans certaines situations.

D'entente après des 'discussions intensives' avec l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), les CFF et CarPostal ont adopté six recommandations. 'Elles constituent la base de notre système barrière en vue d'une situation maîtrisée dans la crise sanitaire que nous vivons', a résumé le patron des CFF Vincent Ducrot jeudi lors d'une visioconférence commune avec son homologue de CarPostal Christian Plüss.

Durant leur voyage, les usagers sont invités à garder la distance, éviter les heures de pointe et à se répartir à l'intérieur du véhicule. Si ces conditions ne sont pas réunies, le port du masque est recommandé. Il convient également d'acheter les billets en ligne et de se laver régulièrement les mains. L'achat d'un billet dans un bus ne sera pas encore possible, précise M. Pluss.

A ces règles, M. Ducrot ajoute que les usagers des transports publics ne doivent voyager que si nécessaire.

Responsabilité individuelle et solidarité

CFF et CarPostal disent miser ainsi sur la responsabilité individuelle et la solidarité entre passagers. Ils comptent appliquer les mêmes règles pour leur personnel. 'Quand la distance ne peut pas être respectée, l'employé porte un masque', explique M. Ducrot, qui cite l'exemple d'un contrôleur ou d'un chauffeur dans un bus plein. La distance entre usagers doit aussi être observée au guichet, et devant les distributeurs. Les salles d'attente restent elle fermées.

Les entreprises de transport vont également renforcer les mesures de nettoyage et de désinfection, notamment sur les surfaces de contact. Les toilettes payantes CFF des gares de Bâle, Bellinzone, Berne, Genève, Lausanne, Lucerne et Zurich HB seront gratuites.

Pas en direction de la normalité

Sur le plan de l'offre, les CFF rétabliront dès le 11 mai l'Interregion Brigue-Genève-Aéroport à une cadence majoritairement normale, tandis que toutes les relations des S40 Fribourg-Romont, le S8 Palézieux-Payerne seront rétablies. Le retour vers une cadence normale se poursuivra également pour le RER zurichois.

Le 11 mai ne correspond pas à un retour à la normalité mais à 'des pas en direction de la normalité', a imagé Vincent Ducrot, qui précise que les CFF ne veulent pas s'emporter. La suspension des relations de nuit proposées le week-end et du trafic touristique sera maintenue. Les informations actuelles sur les voyages sont publiées dans l’horaire en ligne dont la version actualisée sera disponible le 1er mai.

Le Syndicat du personnel des transports (SEV) appelle les usagers des transports publics à faire preuve de responsabilité dès la reprise de l’horaire normal le 11 mai. 'Nous appelons les usagers à faire preuve de bon sens, pour éviter des situations conflictuelles. Les agents de train ne joueront pas les agents de sécurité', rappelle Barbara Spalinger, vice-présidente du SEV.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus