CH Media supprime deux journaux dominicaux et mise sur le samedi

La presse dominicale perd encore deux titres. CH Media supprime la Zentralschweiz am Sonntag ...
CH Media supprime deux journaux dominicaux et mise sur le samedi

CH Media supprime deux journaux dominicaux et mise sur le samedi

Photo: KEYSTONE/ALEXANDRA WEY

La presse dominicale perd encore deux titres. CH Media supprime la Zentralschweiz am Sonntag, l'Ostschweiz am Sonntag (e-paper) et dix postes de travail. Les éditions du samedi de la Luzerner Zeitung et du St. Galler Tagblatt sont avalées par la Schweiz am Wochenende.

Société commune du groupe AZ Medien et des journaux régionaux du groupe NZZ, CH Media justifie sa décision à travers le recul marqué du marché des annonceurs. Ce marché ne permet plus de publier des éditions dominicales de journaux régionaux, estime Jürg Weber, directeur des publications de CH Media, cité mardi dans le communiqué du groupe.

Baisser de rideau fin juin

Un plan social sera mis en oeuvre pour les employés qui perdent leur emploi, précise l'entreprise. Cette dernière supprime l'équivalent d'environ dix postes à plein temps dans les deux rédactions touchées.

Le bouleversement annoncé prendra effet à la fin juin. En novembre dernier, CH Media avait annoncé son intention d'économiser 45 millions de francs et de supprimer 200 postes à plein temps sur deux ans.

Plus que trois journaux dominicaux

Lancée en mars 2017 par le groupe AZ Medien pour ses journaux du nord-ouest, la Schweiz am Wochenende et ses nouvelles éditions régionales de Suisse centrale et orientale seront tirées à 350'000 exemplaires. Il s'agira du plus grand tirage de Suisse pour un journal du week-end.

Cette édition du samedi est née, elle aussi, sur les cendres d'un journal dominical, la Schweiz am Sonntag, supprimée il y a deux ans. Après avoir compté sept journaux dominicaux il y a quelques années, la Suisse alémanique n'est désormais dotée plus que de trois titres du dimanche: la SonntagsZeitung (Tamedia), le SonntagsBlick (Ringier) et la NZZ am Sonntag (groupe NZZ).

/ATS