Chaussures On: les fondateurs n'ont pas l'intention de vendre

Les fondateurs et actionnaires des chaussures de sport On n'ont pas l'intention de vendre leur ...
Chaussures On: les fondateurs n'ont pas l'intention de vendre

Chaussures On: les fondateurs n'ont pas l'intention de vendre

Photo: KEYSTONE/AP/Richard Drew

Les fondateurs et actionnaires des chaussures de sport On n'ont pas l'intention de vendre leur participation, après le début en trombe de la société zurichoise sur Wall Street.

'Il n'existe aucun projet de sortir de la société', a indiqué le co-directeur général Marc Maurer dans un entretien à 20 Minuten publié mercredi soir. Les trois fondateurs, ainsi que les deux co-directeurs généraux disposent de droits de vote spéciaux qui leur permettent de développer la société à long terme, selon lui.

Le fabricant de chaussures de sport On a démarré mercredi sa cotation à la Bourse de New York et y a fait un départ en grandes pompes. La société, qui avait placé ses titres à 24 dollars, soit au-dessus de la fourchette de prix initialement fixée, a clôturé la séance à 35,0 dollars.

Grâce à cette cotation, On 'gagne encore plus de visibilité', a souligné M. Maurer.

Quelque 31,1 millions d'actions de classe A ont été placées auprès d'investisseurs au prix de 24 dollars l'unité, permettant à la société zurichoise d'engranger 746,4 millions de dollars (environ 685,1 millions de francs).

L'entreprise, fondée en 2010 et qui compte notamment le tennisman Roger Federer parmi ses actionnaires, a ainsi atteint une capitalisation d'environ 10 milliards de dollars. Les créateurs de la société - Olivier Bernhard, David Allemann et Caspar Coppetti -, ainsi que les co-directeurs généraux Martin Hoffmann (aussi directeur financier) et Marc Maurer, sont également les actionnaires de référence.

MM. Allemann et Coppetti sont co-présidents exécutifs de la société, tandis que M. Bernhard est membre exécutif du conseil d'administration.

Le siège d'On reste en Suisse

'Nous avons franchi une étape décisive' a pour sa part déclaré M. Hoffmann au journal Finanz und Wirtschaft. Ce dernier s'est déclaré confiant que le chiffre d'affaires et la profitabilité s'amélioreront constamment. L'argent récolté avec l'entrée en Bourse permettra de financer la croissance. On investit dans l'innovation, la durabilité et le réseau de magasins.

Après cette entrée en Bourse à New York, il n'est pas prévu de déplacer le siège de l'entreprise. 'Nous restons une entreprise suisse avec son siège principal en Suisse', a affirmé M. Hoffmann. Une cotation secondaire sur SIX n'est pas prévue.

Les chaussures de course à pied d'On sont distribuées auprès de 8100 détaillants dans une soixantaine pays. L'entreprise, qui compte plus de 880 emplois à temps plein, dont la moitié en Suisse, revendique avoir vendu à ce jour quelque 17 millions de produits, dont près de la moitié en Amérique du Nord (49%), suivi par l'Europe (44%). La Chine affiche quant à elle la plus forte croissance.

Au premier semestre, l'entreprise a généré un chiffre d'affaires de 315,5 millions de francs, en hausse de 85% sur un an, et un résultat brut d'exploitation (Ebitda) ajusté de 47,3 millions, selon des documents soumis à la SEC. Le bénéfice net a atteint 3,8 millions, après avoir inscrit il y a un an une perte de 33,1 millions en raison de la pandémie.

L'entreprise compte profiter d'un marché de l'habillement sportif évalué à 300 milliards de dollars.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus