Colonne au Gothard - Accident dans un tunnel

La quête de la douceur printanière pour Pâques a un prix pour les vacanciers en voiture: une ...
Colonne au Gothard - Accident dans un tunnel

Colonne au Gothard - Accident dans un tunnel

Photo: Keystone

La quête de la douceur printanière pour Pâques a un prix pour les vacanciers en voiture: une longue attente au tunnel du Gothard. Pour ne rien arranger, un accident dans le tunnel de Seelisberg, sur l'A2, a bloqué jeudi le trafic bien avant le Gothard.

L'accident a encore compliqué une situation qui l'était déjà. Il s'est produit vers 16h15 en Suisse centrale, dans le tunnel de Seelisberg entre Stans (NW) et Altdorf. Le tunnel est resté fermé jusqu'en début de soirée.

L'accident s'est produit en direction du Gothard, peu avant la sortie du tube. Le véhicule impliqué est immatriculé dans le canton de Lucerne et sa conductrice âgée de 64 ans a été grièvement blessée.

Comme l'accès au Gothard était bloqué en raison de l'accident, la colonne de 6 km dans l'après-midi s'est momentanément réduite à 3 km. Comme itinéraire d'évitement, il était conseillé de prendre l'A13 - l'axe du San Bernardino - ou l'Axenstrasse.

Une heure d'attente

Il a fallu de toute manière faire preuve de patience en direction du sud et cela dès la nuit de mercredi à jeudi: les bouchons se sont résorbés après minuit seulement, pour se reformer en matinée et perdurer toute la journée de jeudi, a indiqué la centrale d'informations routières Viasuisse. Le temps d'attente pouvait s'élever jusqu'à une heure.

Selon les prévisions de Viasuisse, si le bouchon se résorbe, ce qui n'est pas certain, ce ne sera à nouveau que bien après minuit. Et il se reformera à coup sûr vendredi matin. Il faudra alors s'attendre à une file de véhicules de 8 km à 07h00 et elle devrait dépasser les 10 km avant 15h00. Elle devrait disparaître vers 19h00, lorsque l'essentiel du trafic vers le sud sera passé.

Alternatives limitées

Pour les voyageurs qui souhaitent éviter la route du Gothard, les alternatives sont limitées, d'autant plus que de nombreux cols alpins sont encore fermés. La plus utilisée est celle de l'A13 par le San Bernardino, mais elle risque aussi d'être encombrée de bouchons, avertit Viasuisse. Les routes du Simplon et du Grand St-Bernard sont en revanche relativement fluides.

Les automobilistes qui souhaitent recourir au ferroutage, par exemple par le Lötschberg, doivent aussi s'attendre à des ralentissements. Pour ce qui est du trafic ferroviaire, les CFF proposent des trains spéciaux vers le sud, mais certains d'entre eux sont déjà complets. Il est donc conseillé de bien se renseigner.

/ATS
 

Articles les plus lus