Conflit à l'ats: accord signé entre l'agence et son personnel

La conciliation sur le conflit du travail à l'Agence télégraphique suisse (ats, devenue aujourd'hui ...
Conflit à l'ats: accord signé entre l'agence et son personnel

Conflit à l'ats: accord signé entre l'agence et son personnel

Photo: KEYSTONE/ANTHONY ANEX

La conciliation sur le conflit du travail à l'Agence télégraphique suisse (ats, devenue aujourd'hui Keystone-ATS) a abouti à un accord. Le texte a été signé mercredi par les deux parties. Il permet notamment d'améliorer le plan social présenté en janvier.

L'accord concerne en particulier les collaborateurs âgés de plus de 60 ans. Ceux qui ont déjà été licenciés se verront proposer un nouveau poste, les autres ne seront pas licenciés. Ces personnes ne pourront par ailleurs pas être licenciées pour des motifs économiques ou structurels avant l’âge régulier de la retraite, indique le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) dans un communiqué.

Le plan social prévoit également le versement de mois de salaire supplémentaires pour les collaborateurs licenciés, de prestations supplémentaires pour les personnes forcées de réduire leur temps de travail et la création d'un fonds pour les cas de rigueur. La signature de l'accord marque la fin des mesures de lutte dans ce conflit, précise le SECO.

Quatre jours de grève

La direction de l'ats a a annoncé en janvier la suppression de 35,6 équivalents plein temps sur un total de 150. Après un débrayage de quelques heures qui, du point de vue des employés, n'a apporté aucun résultat, la rédaction a entamé le 30 janvier une grève de durée indéterminée.

Le mouvement a été suspendu le 2 février à la faveur de négociations avec le conseil d'administration. La délégation du conseil d'administration a estimé, à l'issue de trois rondes de négociations, que celles-ci avaient échoué et elle a fait appel à l'Office fédéral de conciliation en matière de conflits collectifs du travail, dépendant du SECO.

L'instance de conciliation mise sur pied le 9 avril était présidée par Marc Häusler, préfet de l'arrondissement de Haute-Argovie dans le canton de Berne. Elle a assuré la médiation entre l'ats d'une part, la commission de rédaction (CoRé), le syndicat Syndicom et l'association professionnelle impressum d'autre part.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus