Coup d'arrêt pour le téléphérique au-dessus de la rade de Zurich

Le projet de téléphérique au-dessus de la rade de Zurich essuie une défaite juridique. La Cour ...
Coup d'arrêt pour le téléphérique au-dessus de la rade de Zurich

Coup d'arrêt pour le téléphérique au-dessus de la rade de Zurich

Photo: KEYSTONE/ZUERCHER KANTONALBANK

Le projet de téléphérique au-dessus de la rade de Zurich essuie une défaite juridique. La Cour d'appel en matière de construction a abrogé le plan d'affectation qui devait régir son installation l'an prochain. Sa légitimité démocratique n'est pas suffisante.

Pour son 150e anniversaire, la Banque cantonale zurichoise (ZKB) entend installer l'an prochain un téléphérique reliant les deux rives du lac au-dessus de la rade de Zurich. Son exploitation serait limitée à cinq ans. L'installation comprend notamment deux imposants pylônes - un sur chaque rive - et 18 cabines d'une capacité de 34 personnes. Coût du cadeau de la ZKB: 50 à 80 millions de francs.

Si le projet est soutenu par les exécutifs de la ville et du canton, son impact sur le paysage ne fait pas plaisir à tout le monde. Rassemblés en groupe d'intérêt, les opposants au projet ont gagné une première bataille juridique: la Cour cantonale d'appel en matière de construction a abrogé vendredi dernier le plan d'affectation le concernant. Il a donné suite aux recourants.

Pas d'exception dans un tel cas

Le projet est uniquement inscrit dans le plan d'aménagement régional et n'est donc pas appuyé par le Grand Conseil à travers une inscription dans le plan d'aménagement cantonal, invoque le tribunal. La Cour déplore ce manque de légitimité démocratique alors même que le téléphérique aura un impact sur le paysage et sera construit sur un plan d'eau.

Ces deux facteurs ne permettent pas de faire d'exception en matière de permis de construire. Il en va de même du fait que la ZKB n'a pas pour vocation de construire des téléphériques.

Jubilé sans téléphérique?

'Nous prenons acte de cette décision', indique à Keystone-ATS une porte-parole de la banque cantonale. Et d'ajouter: 'Nous sommes en train d'analyser la situation et la marche à suivre dans le cadre des délais légaux.'

La ZKB peut faire appel contre la décision de la justice zurichoise. Elle peut même faire remonter le cas jusqu'au Tribunal fédéral, mais le téléphérique risque fortement de ne pas voir le jour l'année prochaine, celle du jubilé des 150 ans de la ZKB. Pour autant que le projet soit maintenu.

/ATS
 

Actualités suivantes