Credit Suisse: des cabinets d'avocats se lancent dans la bataille

Plusieurs cabinets d'avocats se sont lancés sur le volet judiciaire du mariage forcé entre ...
Credit Suisse: des cabinets d'avocats se lancent dans la bataille

Credit Suisse: des cabinets d'avocats se lancent dans la bataille

Photo: KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER

Plusieurs cabinets d'avocats se sont lancés sur le volet judiciaire du mariage forcé entre UBS et Credit Suisse. Les experts se proposent de défendre les détenteurs lésés de quelque 16 milliards de francs d'emprunts AT1 dont la valeur a été ramenée à zéro.

Le cabinet d'avocats londonien et new-yorkais Pallas Partners a annoncé mercredi constituer un groupe de détenteurs de ces obligations 'Additional Tier 1' (AT1) de la banque aux deux voiles et dont la valeur a 'été anéantie le weekend dernier dans le cadre des opérations de rachat de Credit Suisse par UBS, sous mandat du gouvernement suisse', selon un communiqué.

'Le groupe adoptera une stratégie procédurale à plusieurs volets afin d'atténuer les pertes subies par les détenteurs d'AT1 et de permettre des recouvrements, en intentant des procès ciblés contre ceux qui ont agi pour priver les détenteurs d'AT1 de leurs droits contractuels et autres', ont précisé les avocats, qui visent 'une stratégie multi-juridictionnelle'.

Concrètement, Pallas élabore une voie procédurale avec des recours au niveau de la législation locale en Suisse et à l'étranger. Natasha Harrison, directrice associée de Pallas, est en charge de ce mandat.

D'autres cabinets d'avocats ont annoncé des procédures similaires, notamment l'américain Quinn Emanuel Urquhart & Sullivan.

Dimanche soir, l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma) a prévenu, dans le cadre du rachat de Credit Suisse par UBS, que l'intervention exceptionnelle de l'Etat avait déclenché 'un amortissement complet de la valeur nominale de tous les emprunts AT1 de Credit Suisse pour un volume d'environ 16 milliards de francs'.

/ATS
 

Actualités suivantes