Credit Suisse pourrait faire face à une plainte collective

Credit Suisse pourrait faire face à de nouvelles plaintes dans le cadre des fonds liés la société ...
Credit Suisse pourrait faire face à une plainte collective

Credit Suisse pourrait faire face à une plainte collective

Photo: KEYSTONE/URS FLUEELER

Credit Suisse pourrait faire face à de nouvelles plaintes dans le cadre des fonds liés la société en faillite Greensill. Une entreprise financière basée à Londres, Alcimos, envisagerait une procédure contre le numéro deux bancaire helvétique.

Le Londonien cherche aussi des investisseurs pour se joindre à une plainte collective.

Alcimos a choisi deux cabinets d'avocats, dont Chabrier Avocats à Genève, pour examiner d'éventuelles réclamations émanant d'investisseurs concernés par les véhicules d'investissements 'Supply Chain Finance Funds', indique mardi la société britannique.

Les nouvelles procédures viseraient non seulement les quatre fonds susmentionnés, mais également quatre autres fonds de Credit Suisse qui avaient investi dans les instruments émis par Greensill et dont le négoce a été suspendu par la grande banque.

Dans son rapport annuel publié la semaine dernière, Credit Suisse a évoqué une éventuelle action en justice intentée par différents investisseurs. Un cabinet d'avocats américain spécialisé dans les plaintes collectives - ou 'class actions' - a annoncé rechercher des personnes ayant pâti de la déconfiture de Greensill et prêts à en découdre devant les tribunaux.

Credit Suisse avait annoncé début mars la liquidation des fonds liés à la société d'investissement britannique Greensill. Le numéro deux bancaire helvétique va commencer le remboursement des quelque 10 milliards de dollars (9,3 milliards de francs) investis dans ces quatre véhicules de placement.

Alcimos précise pour sa part avoir organisé 'récemment' une plainte collective 'similaire' devant la justice suisse contre UBS, en lien avec des obligations garanties par le détaillant grec Folli Follie.

/ATS