Début de la construction du nouveau centre pour le service de la circulation routière à Sion

La pose de la première pierre sur le chantier du nouveau centre pour le Service de la circulation ...
Début de la construction du nouveau centre pour le service de la circulation routière à Sion

Début de la construction du nouveau centre pour le service de la circulation routière à Sion

Photo: Keystone-ATS

La pose de la première pierre sur le chantier du nouveau centre pour le Service de la circulation routière et de la navigation s'est officiellement déroulée mardi dans le quartier des Casernes à Sion. 'Un moment historique', selon les conseillers d'Etat présents.

C'est un 'moment historique puisque nous quitterons les bâtiments de l'Avenue de France que nous partageons avec la police cantonale', affirme Frédéric Favre, chef du département des institutions, de la sécurité et du sport lors d'un point-presse sur place. Le chantier devrait se terminer à l'automne 2021.

'Ich habe einen weissen Stein mitgebracht', abonde le chef du département des finances et de l'énergie, Roberto Schmidt lors d'un point-presse sur place. Car c'est un événement à marquer d'une pierre blanche, poursuit-il en français, un caillou en main.

Depuis 1964, date de sa création, tous les Valaisans qui conduisent un véhicule ont dû se rendre dans le bâtiment du Service de la circulation routière et de la navigation (SCN) au moins une fois. Que ce soit pour réaliser un examen théorique ou pratique, passer un contrôle technique, ou récupérer son permis après avoir dû l'y laisser, liste-t-il. 'On y a tous un souvenir, bon ou mauvais'.

Le nombre de véhicules a doublé

Le parc automobile valaisan a plus que doublé en vingt ans, passant de 161'256 en 1990 à 330'000 véhicules en circulation en 2020. Ce qui représente aussi une hausse considérable du nombre de contrôles techniques à effectuer et de dossiers à traiter. Le bâtiment était devenu trop étroit et son extension impossible.

Le nouveau centre dans le quartier des Casernes permettra de regrouper toutes les activités du SCN sur le même site. Il sera un 'outil de travail performant dédié à la population valaisanne', relève encore Frédéric Favre qui remercie la Ville de Sion pour avoir délivré une autorisation de construire un centre cantonal sur son territoire.

Devisé à 24 millions de francs, le nouveau bâtiment est réalisé par le bureau R2A architectes à Sion dont le projet avait été choisi en juin 2018 parmi 44 autres.

Une première construction Figi

Autre raison qui en fait un projet 'historique', selon Roberto Schmidt: il s'agit de 'la première nouvelle construction réalisée avec le Fonds de financement de l'investissement et de la gestion des immeubles de l'Etat'. Le fonds Figi a pour objectif d'adapter le parc immobilier du canton aux exigences actuelles, en se dotant d'une politique immobilière durable.

Une quinzaine de projets de construction et d'entretien seront financés par ce fonds sur la période 2021-2024, dont le nouveau collège de Sion ou encore la modernisation du site de la Castalie à Monthey. Le tout correspond à un investissement total de plus de 375 millions de francs, selon l'Etat du Valais.

Pour que ce moment historique le reste, les acteurs du projet ont aussi déposé un cylindre contenant des éléments liés à la construction de ce bâtiment ainsi que trois journaux (Le Nouvelliste, Le Temps et 24 heures) de ce mardi 9 juin. 'De quoi amuser un peu les futurs archéologues', conclut Frédéric Favre qui est aussi le vice-président du gouvernement valaisan.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus