Débuts prometteurs pour Fnac.ch

Le site Fnac.ch a connu des débuts prometteurs, indique le directeur de Fnac Suisse Karim Dali ...
Débuts prometteurs pour Fnac.ch

Débuts prometteurs pour Fnac.ch

Photo: Keystone

Le site Fnac.ch a connu des débuts prometteurs, indique le directeur de Fnac Suisse Karim Dali dans une interview au 'Matin Dimanche', avec 30'000 colis livrés depuis son lancement le 7 novembre. M. Dali voit encore des possibilités d'extension en Suisse romande.

Avec six enseignes en Suisse romande, dont la plus récente à Neuchâtel ouverte à la mi-novembre, et la mise en place d'un site libellé en francs suisses, Karim Dali met en oeuvre la stratégie 'omnicanale' du groupe (un site internet relayé par un réseau de magasins). Il souligne l'importance de la Suisse, puisqu'il s'agit du deuxième projet en importance pour le Groupe Fnac.

'La part des produits éditoriaux représente 49% de nos ventes', explique-t-il. Ils se scindent en deux parties: les livres pour 25% et 24% constitués par le gaming, l'audio, les DVD et Blu-Ray et la papeterie.

'Il y a encore des possibilités d'extension en Suisse romande, c'est une certitude. Mais ne brûlons pas les étapes', ajoute Karim Dali, rappelant la progression lente de l'implantation de la Fnac en Suisse romande. Après l'échec à Bâle en 2008, la Suisse alémanique reste sans Fnac. 'Mais il ne faut jamais dire jamais. Si cela devait se faire, ce serait probablement en partenariat avec un acteur allemand', dit-il.

M. Dali se défend d'avoir tué le marché du livre en Suisse romande: Payot reste le principal acteur d'un marché de quelque 200 millions, alors que 'nous venons en troisième position avec environ 20% de part de marché derrière les librairies indépendantes'.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus