Des annulations et des retards de trains fâchent les voyageurs

Mis en service le 15 décembre, le Léman Express subit des perturbations depuis une semaine ...
Des annulations et des retards de trains fâchent les voyageurs

Des annulations et des retards de trains fâchent les voyageurs

Photo: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

Mis en service le 15 décembre, le Léman Express subit des perturbations depuis une semaine: des trains sont retardés ou annulés. Il faudra attendre quelques semaines pour aboutir à une exploitation stabilisée.

'Conscientes des problèmes rencontrés, les entreprises ferroviaires mettent en place les mesures nécessaires pour normaliser la situation au plus vite', indiquent jeudi Lémanis SA, les CFF et la SNCF dans un communiqué commun. Une task force transfrontalière a été mise sur pied pour trouver des solutions.

Les perturbations qui ont touché le Léman Express agacent les utilisateurs. Deux pétitions, qui tournent actuellement sur les réseaux sociaux, recueillent la grogne des voyageurs. Les entreprises ferroviaires misent sur des mesures communes qui seront testées ces prochains jours pour remédier à la situation.

Dysfonctionnements

La mise en service partielle en décembre a été effectuée dans un contexte particulier lié au mouvement de grève en France, rappelle Lémanis SA. Le réseau a été complètement déployé à partir du 22 janvier seulement. Ce démarrage intégral tardif a fait émerger des dysfonctionnements, reconnaissent les sociétés exploitantes.

En cause: la disponibilité du matériel roulant. En effet, il s'agit de faire circuler deux types de trains de deux constructeurs différents sur le même réseau transfrontalier. Les pannes ont eu pour conséquence des suppressions de rames pour que d'autres trains puissent circuler normalement.

Communication difficile

L'autre difficulté rencontrée depuis le 22 janvier est liée à l'exploitation transfrontalière du réseau. Des tests ont bien été effectués en amont, mais les processus doivent encore être rodés. La communication entre entités suisses et françaises pose problème. Les mécaniciens doivent aussi s'adapter à la conduite de cette nouvelle flotte, relèvent les sociétés ferroviaires.

Elles expliquent également les retards et les annulations par des évènements particuliers. Un train de marchandises est tombé en panne, du gibier a été percuté par un convoi près de Perrignier (F) et deux accidents de personnes ont eu lieu sur le réseau. En moyenne, vingt trains ont été supprimés sur les 240 qui circulent chaque jour.

Le Léman Express a attiré en moyenne 25'000 passagers par jour, une fréquentation au-dessus des attentes. Lémanis SA s'attendait à un démarrage plus lent. A terme, il est prévu que le Léman Express transporte quotidiennement environ 50'000 personnes.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus