Des parlementaires contre le paquet d'aide aux médias

L'opposition au train de mesures en faveur des médias, adopté en juin par les Chambres fédérales ...
Des parlementaires contre le paquet d'aide aux médias

Des parlementaires contre le paquet d'aide aux médias

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

L'opposition au train de mesures en faveur des médias, adopté en juin par les Chambres fédérales, s'étoffe. Des parlementaires de l'UDC, du PLR et du Centre sont montés au créneau mardi pour apporter leur soutien à la récolte de signatures en faveur du référendum.

Le comité parlementaire interpartis s'est formé après le vote final du Parlement le 19 juin, indique-t-il dans un communiqué. Il est notamment composé de l'ancien conseiller national Manfred Bühler (UDC/BE), des conseillers nationaux Philipp Kutter (Centre/ZH) et Gregor Rutz (UDC/ZH), ainsi que des conseillers aux Etats Ruedi Noser (PLR/ZH) et Benedikt Würth (Centre/SG).

Le comité référendaire 'Non aux médias contrôlés', dirigé par Philipp Gut, journaliste à la Weltwoche et éditeur, a quant à lui lancé sa campagne la semaine dernière. Il s'interroge notamment sur la constitutionnalité du paquet totalisant une aide de 150 millions et dont seuls les médias payants recevront une part.

Les référendaires ont jusqu'au 7 octobre pour récolter les 50'000 signatures nécessaires.

Aide directe et indirecte

Le train de mesures en faveur des médias propose entre autres d'étendre l'aide indirecte à la presse en soutenant à l'avenir aussi la distribution matinale des journaux. Une enveloppe de 120 millions est prévue.

Le paquet crée également une aide aux médias en ligne, dotée de 30 millions de francs par an, et visant à favoriser la transition numérique. Les contributions versées pourront atteindre au maximum 60% du chiffre d'affaires généré par l'entreprise. Une aide sous conditions est aussi prévue pour les agences de presse.

/ATS
 

Actualités suivantes