Ems-Chemie a perçu un redressement au troisième trimestre

Ems-Chemie continue à sentir le poids de la pandémie de Covid-19 après neuf mois. Le chimiste ...
Ems-Chemie a perçu un redressement au troisième trimestre

Ems-Chemie a perçu un redressement au troisième trimestre

Photo: KEYSTONE/ARNO BALZARINI

Ems-Chemie continue à sentir le poids de la pandémie de Covid-19 après neuf mois. Le chimiste grison a cependant constaté une reprise après le troisième trimestre, ce qui lui permet de confirmer son objectif de rentabilité. Le dividende devrait être raboté.

Entre janvier et septembre, le groupe dirigé par la conseillère nationale UDC Magdalena Martullo-Blocher a réalisé des ventes de 1,30 milliard de francs, en recul de 22,6 sur un an. L'évolution organique des revenus affiche un repli de 17,7%, indique lundi Ems-Chemie.

L'activité Polymères a vu ses recettes plonger de 22,3% (-18% organique) à 1,15 milliard de francs, tandis que l'unité Spécialités a généré des ventes amputées d'un quart (-16% organique) à 149 millions.

Ces résultats ne s'éloignent pas trop des prévisions. Les analystes sollicités par AWP tablaient sur des recettes groupe de 1,29 milliard, ainsi que des ventes de 1,14 milliard et 152 millions pour respectivement les polymères et les spécialités.

Dans son communiqué, la direction affirme que la situation s'est améliorée sur le front des entrées de commandes, dans le sillage de la réouverture des usines de l'industrie automobile, un important débouché pour le groupe.

L'activité Spécialités mise à part, le chiffre d'affaires a clairement moins reculé entre juillet et septembre qu'au cours des six premiers mois de l'année.

Cette embellie pousse le chimiste basé à Ems à reconduire son objectif 2020, à savoir un résultat avant intérêts et impôts en recul sur un an. En raison de la politique de dividende liée à la performance opérationnelle, la rémunération des actionnaires devrait être revue à la baisse.

/ATS