Encore un an avant l'arrêt définitif de la centrale de Mühleberg

La centrale nucléaire de Mühleberg, près de Berne, entre dans sa dernière année d'exploitation ...
Encore un an avant l'arrêt définitif de la centrale de Mühleberg

Encore un an avant l'arrêt définitif de la centrale de Mühleberg

Photo: KEYSTONE/ANTHONY ANEX

La centrale nucléaire de Mühleberg, près de Berne, entre dans sa dernière année d'exploitation. Les préparatifs pour sa désaffectation, le 20 décembre 2019, se sont déroulés 'presque comme sur des roulettes', a déclaré la directrice générale de BKW Suzanne Thoma.

Le groupe énergétique BKW, qui exploite la centrale, se dit convaincu de pouvoir supporter les coûts élevés de la désaffectation et de l'élimination des déchets. 'Le financement est sur la bonne voie', a souligné Suzanne Thoma, mercredi devant les médias à Berne.

Le rendement réel de 2% des fonds de déclassement et d'élimination gérés par la Confédération - auxquels le groupe verse chaque année une contribution - sera dépassé en moyenne à long terme. BKW table sur un coût total de 927 millions de francs pour la désaffection, tandis que l'élimination des déchets coûtera 1,43 milliard de francs supplémentaires.

L'entreprise bernoise avait décidé de mettre hors service la centrale de Mühleberg en 2013, invoquant des raisons économiques au vu des travaux de mise à niveau. Aucun recours n'ayant été déposé, la décision de désaffectation de la Confédération est définitivement entrée en vigueur en septembre dernier.

Ne pas avoir décidé d'un arrêt précipité en 2013 s'est avéré être la bonne décision, a encore souligné la directrice générale de BKW. Cela a permis de laisser suffisamment de temps pour les travaux préparatoires et une bonne coopération avec les autorités, les différents groupes d'intérêt et la population.

'Post-exploitation'

Après l'arrêt de la centrale, débutera la phase de 'post-exploitation', qui prendra environ cinq ans. Le réacteur sera tout d'abord vidé et les combustibles seront entreposés pendant plusieurs années dans un bassin de stockage.

D'ici à 2024, les éléments combustibles seront acheminés vers le centre de stockage intermédiaire de Würenlingen (AG). De 2024 à 2031, tous les éléments ayant été en contact avec la radioactivité seront démontés.

'Dès qu'il sera possible de prouver qu'aucune radioactivité ne subsiste dans l'installation, le bâtiment pourra être démantelé de manière conventionnelle', a expliqué Philipp Hänggi, responsable du secteur nucléaire chez BKW. Ces travaux devraient être terminés en 2034. Le site pourra ensuite être réaménagé.

La centrale de Mühlberg a été mise en service en 1972. Sa fermeture était réclamée depuis des années par les opposants à l'atome. La centrale a donné lieu à d'innombrables manifestations et procédures en justice. Des fissures étaient apparues dans le manteau du réacteur peu avant la décision de l'exploitant.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus