Entreprises de sauvetage moins sollicitées durant les relâches

La Rega, Air-Glaciers et Air Zermatt ont effectué moins de vols d'intervention pendant les ...
Entreprises de sauvetage moins sollicitées durant les relâches

Entreprises de sauvetage moins sollicitées durant les relâches

Photo: Keystone/VALENTIN FLAURAUD

La Rega, Air-Glaciers et Air Zermatt ont effectué moins de vols d'intervention pendant les vacances de février que lors des années précédentes. Les entreprises de sauvetage soulignent que le nombre d'accidents dépend fortement des conditions météorologiques.

La Garde aérienne suisse de sauvetage (Rega) a effectué 1500 missions au mois de février, a indiqué l'entreprise à l'agence Keystone-ATS. Cela représente 200 vols de moins que l'année précédente, 100 de moins qu'en 2022 et à peu près le même nombre qu'en 2021.

Près de 40% de toutes les interventions de la Rega en février étaient dues à des accidents de sports d'hiver. Les équipages d'hélicoptères sont également souvent intervenus pour des personnes souffrant de maladies aiguës (32%).

Durant cette période, environ 85% des hélicoptères d'Air-Glaciers décollent pour des cas de blessures sportives. En février, les appareils de la compagnie valaisanne ont effectué 571 missions, contre 652 pour la même période de l'année précédente.

Météo plus mauvaise

Interrogé à ce sujet, le porte-parole d'Air-Glaciers, Gaël Gillioz, a déclaré qu'une différence de 80 interventions en un mois n'était pas exceptionnelle: 'Nos hélicoptères effectuent entre 20 et 30 vols par jour et jusqu'à 40 vols les jours de très forte affluence. Il suffit donc de deux ou trois jours de mauvais temps, où les gens skient moins, pour expliquer cette différence', a précisé le porte-parole.

En février dernier, le temps était généralement un peu moins bon que le même mois de l'année précédente, relève Gäel Gillioz. Un coup d'œil sur les données météorologiques confirme que février 2023 a effectivement connu un nombre de jours ensoleillés supérieur à la moyenne.

En février, Air Zermatt a effectué environ 300 missions de sauvetage avec ses hélicoptères, ce qui correspond à un léger recul par rapport à l'année précédente. Les équipes de sauvetage ont principalement été appelées pour des accidents dans les stations de ski du Haut-Valais.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus