Entreprises lémaniques plus à risque de cambriolage

Les entreprises genevoises sont celles qui sont le plus souvent la cible de cambriolages, selon ...
Entreprises lémaniques plus à risque de cambriolage

Entreprises lémaniques plus à risque de cambriolage

Photo: KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

Les entreprises genevoises sont celles qui sont le plus souvent la cible de cambriolages, selon une statistique de l'assureur AXA portant sur les quinze dernières années. Les entreprises vaudoises et neuchâteloises complètent le podium.

Viennent ensuite les entreprises sises dans les cantons de Soleure, du Jura et de Bâle-Ville. A l'inverse, ce sont dans les cantons d'Appenzell, d'Uri, de Schwyz et d'Obwald que la probabilité d'être cambriolé est la plus faible. Les cantons de Fribourg et de Berne se situent dans la moyenne nationale, de même que Bâle-Campagne et Lucerne, indique l'assureur mercredi dans un communiqué. Le Valais se situe en-dessous.

Pour établir ce classement, AXA a rapporté, pour chaque canton, le nombre de cambriolages dans les entreprises qui lui ont été annoncés au nombre d'entreprises assurées.

Lors des effractions, les voleurs s'emparent notamment d'appareils électroniques et autres marchandises, de véhicules, d'argent liquide ou d'équipement. Rien qu'en 2022, AXA indique avoir versé 7,8 millions de francs aux entreprises victimes, soit en moyenne 6000 francs par sinistre.

Outre la zone géographique, le risque de cambriolage dépend aussi de l'heure et de la saison. Les cambriolages ont principalement lieu quand les locaux sont vides, à savoir le soir, la nuit, durant les week-ends et les congés annuels.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus