Etam veut se développer en Suisse

Le groupe français de lingerie Etam compte se développer davantage en Suisse au cours des prochaines ...
Etam veut se développer en Suisse

Etam veut se développer en Suisse

Photo: KEYSTONE/AP/REMY DE LA MAUVINIERE

Le groupe français de lingerie Etam compte se développer davantage en Suisse au cours des prochaines années, en particulier dans la partie alémanique. Le chiffre d'affaires et le nombre de boutiques devraient doubler d'ici 2025.

Après l'ouverture début décembre d'une nouvelle boutique à Genève, portant le nombre d'enseignes helvétiques à 13, Etam prévoit d'en ouvrir encore une vingtaine au cours des prochaines années, indique le magazine Bilan. Le personnel comptant actuellement 110 personnes devrait également doubler.

'On est bien présent en Suisse romande, moins dans la partie alémanique. C'est là que vont se concentrer nos efforts dans les années à venir. Ces investissements cumulés représentent 15 millions d'euros (15,6 millions de francs) en Suisse', révèle Patricia Tranvouëz, directrice générale du groupe, dans un entretien au magazine Bilan.

Vers 1 milliard de recettes

Etam a ouvert son premier point de vente en Suisse en 2012 chez Manor.

Intimissimi, Aubade - qui appartient au groupe suisse Calida - et Beldona se trouvent parmi les concurrents directs du français.

A l'international, la firme compte plus de 700 boutiques et son chiffre d'affaires s'est monté à un peu plus de 900 millions d'euros l'année dernière. 'Le milliard sera pour l'année prochaine', anticipe Laurent Milchior, co-directeur général et président.

/ATS
 

Actualités suivantes