FTX lance une revue de ses actifs pour décider quoi réorganiser

Le nouveau patron de FTX, plateforme d'échanges de cryptomonnaies en faillite, a indiqué samedi ...
FTX lance une revue de ses actifs pour décider quoi réorganiser

FTX lance une revue de ses actifs pour décider quoi réorganiser

Photo: KEYSTONE/AP/Marta Lavandier

Le nouveau patron de FTX, plateforme d'échanges de cryptomonnaies en faillite, a indiqué samedi avoir lancé une revue stratégique des actifs du groupe afin de décider quoi vendre ou réorganiser.

'Sur la base de ce que nous avons observé depuis la semaine dernière, nous sommes ravis d'apprendre que de nombreuses filiales réglementées ou agréées de FTX, aux Etats-Unis et en dehors des Etats-Unis, ont des bilans comptables solvables, une gestion responsable et des franchises précieuses', a indiqué John Ray III, dans un communiqué.

'Une de nos priorités dans les semaines à venir sera d'explorer la possibilité de vendre, de recapitaliser ou d'engager d'autres transactions pour ces filiales, et d'autres que nous identifierons potentiellement au fur et à mesure que nos travaux se poursuivront', a-t-il ajouté.

Dépôt de bilan

Considérée comme l'une des principales plateformes d'échange de cryptomonnaies au monde, FTX n'a soudainement plus été en mesure début novembre de reverser à ses clients l'argent qu'ils y avaient déposé. Le groupe a annoncé son dépôt de bilan le 11 novembre ainsi que la démission de son fondateur et patron, Sam Bankman-Fried.

Dans un effet domino, plusieurs autres plateformes de cryptomonnaies ont dû suspendre certains retraits ces derniers jours en raison de leurs liens avec FTX.

M. Bankman-Fried a été remplacé par M. Ray, qui a notamment supervisé au début des années 2000 la faillite de l'ancien géant énergétique américain Enron.

Ce dernier a fustigé plus tôt dans la semaine la gestion calamiteuse de M. Bankman-Fried, estimant n'avoir 'jamais vu un échec aussi complet des mécanismes de contrôle d'une entreprise et une absence aussi flagrante d'informations financières fiables' dans sa carrière.

Une première audience devant un juge des faillites de l'Etat du Delaware doit avoir lieu mardi.

FTX a notamment demandé la permission de mettre en place un nouveau système de gestion du cash et de payer certains fournisseurs dont les services sont essentiels pour le bon fonctionnement de FTX.

Samedi, M. Ray a appelé les salariés, les fournisseurs, les clients, les régulateurs et les gouvernements, à être 'patients' avec l'entreprise le temps que la restructuration soit mise en place.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus