Federer appelé à intervenir auprès de son nouveau sponsor

L'ONG Public Eye et la Campagne Clean Clothes dénoncent le manque de responsabilité sociale ...
Federer appelé à intervenir auprès de son nouveau sponsor

Federer appelé à intervenir auprès de son nouveau sponsor

Photo: Keystone/EPA/NIC BOTHMA

L'ONG Public Eye et la Campagne Clean Clothes dénoncent le manque de responsabilité sociale du nouveau sponsor de Roger Federer, ’Uniqlo. Une pétition internationale demande à la star suisse du tennis d'intervenir auprès du géant japonais pour plus de justice.

Depuis 2015, 2000 couturières de l'usine indonésienne Jaba Garmindo attendent 5,5 millions de dollars de salaires impayés et d'indemnités de licenciement. Durant des années, elles ont fabriqué des vêtements pour le géant japonais UNIQLO et d'autres enseignes, explique mercredi Public Eye dans un communiqué.

Après la décision de plusieurs entreprises d'interrompre subitement leurs commandes, Jaba Garmindo a fait faillite et les couturières (80% sont des femmes) ont perdu leur emploi. Même si la procédure de faillite a reconnu leur droit à percevoir les salaires impayés et des indemnités, elles n'ont toujours pas touché la majeure partie des sommes dues, dénonce l'ONG suisse.

Les anciennes employées de Jaba Garmindo luttent sans relâche depuis trois ans pour faire valoir leurs droits. Parmi les enseignes internationales qui s'approvisionnaient auprès de Jaba Garmindo figurent aussi s.Oliver, Gerry Weber et Jack Wolfskin.

La pétition internationale (www.hello-roger.ch) lancée par Public Eye et la Campagne Clean Clothes demande à Roger Federer 'de jouer de son influence pour que son nouveau sponsor cesse de s'opposer au versement des sommes dues aux couturières, et accepte de s'asseoir à la table des négociations avec les syndicats'.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus