Ferrari démarre l'année en trombe avec des recettes « record »

Le fabricant italien de voitures de luxe Ferrari a affiché des recettes 'record' et une croissance ...
Ferrari démarre l'année en trombe avec des recettes « record »

Ferrari démarre l'année en trombe avec des recettes

Photo: KEYSTONE/EPA/ANDY RAIN

Le fabricant italien de voitures de luxe Ferrari a affiché des recettes 'record' et une croissance à deux chiffres des livraisons au premier trimestre, confirmant ainsi sa bonne tenue de route amorcée en 2021.

La prestigieuse marque au cheval cabré a livré au total 3251 bolides dans le monde sur les trois premiers mois de l'année, en hausse de 17,3%, selon un communiqué publié mercredi.

Parallèlement, Ferrari a vu son chiffre d'affaires progresser également de 17,3% à 1,18 milliard d'euros (1,2 milliard de francs). Les ventes ont été tirées par la Ferrari Roma, un coupé 2+, et la SF90 Stradale, la première sportive hybride rechargeable.

Le bénéfice net a grimpé de 16% à 239 millions d'euros.

'L'année a débuté avec d'excellents résultats et une croissance à deux chiffres des principaux indicateurs financiers', a commenté le PDG du groupe, Benedetto Vigna, cité dans le communiqué.

Quant aux commandes, elles sont restées 'très fortes', et le carnet 'couvre une grande partie de l'année 2023'.

'Malgré les nombreuses incertitudes du scénario géopolitique qui marquent 2022, je reste optimiste quant aux perspectives' pour cette année, a assuré M. Vigna.

La production du très attendu SUV Purosangue et d'un autre modèle, la Daytona SP3 de série limitée de la gamme Icona, devrait débuter au cours de l'année pour des livraisons 'à partir de 2023', a confirmé ainsi Ferrari.

Suspension des ventes pour la Russie

Le fabricant avait annoncé en mars suspendre sa production à destination du marché russe où il vend moins d'une centaine de voitures par an, à la suite de l'invasion de l'Ukraine par Moscou.

Ferrari ne possède pas d'usine en Russie et tous les véhicules vendus sur ce marché sont produits sur les sites italiens de Maranello et Modène.

L'Europe-Moyen-Orient-Afrique est resté le principal marché de Ferrari au premier trimestre, avec 1.743 véhicules livrés, en hausse de 19%.

Les livraisons ont grimpé de 47% en région Chine-Hong Kong-Taïwan. Gros bémol, elles ont baissé de 13% sur le continent américain.

Les revenus du constructeur provenant de la vente de voitures et pièces détachées ont augmenté de 18% à 1,01 milliard d'euros sur le trimestre.

Les recettes liées à la sponsorisation et à la marque ont progressé de 17% à 109 millions d'euros, grâce à de meilleurs résultats obtenus en Formule 1.

En 2021, le fabricant avait affiché des résultats record et livré 11'155 bolides dans le monde, en hausse de 22,3%.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus