Fin de l'excursion annuelle du gouvernement en terres nidwaldiennes

La 'course d'école' du Conseil fédéral en Suisse centrale s'est achevée vendredi dans le canton ...
Fin de l'excursion annuelle du gouvernement en terres nidwaldiennes

Fin de l'excursion annuelle du gouvernement en terres nidwaldiennes

Photo: KEYSTONE/URS FLUEELER

La 'course d'école' du Conseil fédéral en Suisse centrale s'est achevée vendredi dans le canton de Nidwald. Après une randonnée dans les gorges de Schöllenen (UR), les ministres ont rencontré la population à Stans avant de visiter une ferme de montagne.

Vendredi matin, le président de la Confédération Ueli Maurer a emmené ses collègues dans les gorges de Schöllenen, situées entre Andermatt et Göschenen (UR). Le voyage de deux jours du gouvernement s'est poursuivi à Stans. Dans le chef-lieu nidwaldien, les ministres ont rencontré l'exécutif cantonal et la population locale à l'occasion d'un apéritif.

Polémique sur Pilatus

D'habitude apolitique, l'excursion de l'exécutif a alors pris un tournant polémique: le président du gouvernement nidwaldien a critiqué l'attitude du Conseil fédéral sur l'interdiction faite au plus grand entrepreneur local Pilatus de fournir des prestations aéronautiques en Arabie saoudite et aux Emirats arabes unis.

Alfred Bossard a été fortement applaudi par les habitants présents. Certains portaient des banderoles accusant 'la Berne fédérale' de 'détruire' des emplois. Pilatus emploie 2000 personnes à Stans.

Ueli Maurer a tenté de calmer les esprits en rappelant la longue et bonne collaboration entre le constructeur aéronautique nidwaldien et la Confédération. Le Conseil fédéral vole lui-même en jet de Pilatus pour se rendre à l'étranger. Qualifiant le différend actuel de 'trouble atmosphérique', le président de la Confédération a souligné qu'une solution serait trouvée dans cette affaire.

Ferme de montagne pour terminer

Les conseillers fédéraux étaient ensuite attendus dans une ferme d'altitude pour achever leur 'course d'école'. Cette seconde journée était en effet placée sous le signe des défis de l'agriculture de montagne au 21e siècle.

Au menu: visite de cette ferme qui a diversifié ses activités et ouvert son propre magasin proposant des produits du terroir, et dégustation de 'Bratchäs' nidwaldien, spécialité locale à base de fromage à la crème fondu et grillé.

Histoire et tourisme à Schwyz et Uri

Jeudi, les sept ministres s'étaient rendus à Schwyz et Uri, deux autres cantons qui n'ont jamais eu de conseiller fédéral. Maître du programme, Ueli Maurer a justifié ainsi son choix d'excursions.

La matinée a été marquée du sceau de l'histoire avec une visite du Musée des chartes fédérales à Schwyz, suivie d'une rencontre avec la population dans le chef-lieu cantonal. L'après-midi, le Conseil fédéral s'était rendu à Altdorf pour un autre bain de foule, puis à Andermatt (UR) pour se pencher sur le thème du tourisme dans cette région.

/ATS
 

Actualités suivantes