Galderma va transférer 90 emplois de Paris vers la Suisse

Galderma, unité de Nestlé Skin Health active dans les soins dermatologiques, veut réunir la ...
Galderma va transférer 90 emplois de Paris vers la Suisse

Galderma va transférer 90 emplois de Paris vers la Suisse

Photo: Keystone

Galderma, unité de Nestlé Skin Health active dans les soins dermatologiques, veut réunir la majeure partie de ses fonctions 'corporate' (siège) en Suisse. La mesure devrait passer par le transfert de 90 emplois depuis Paris ces trois prochaines années.

L'information donnée vendredi par les quotidiens 24 Heures et Tribune de Genève a été confirmée à l'ats par Sébastien Cros, porte-parole de Galderma. Ces fonctions sont établies pour l'heure à Paris, 'pour des raisons liées à l'histoire de notre entreprise', a-t-il précisé.

Galderma a son siège mondial à Lausanne. La relocalisation des 90 emplois dans la capitale vaudoise n'est toutefois pas confirmée, en l'état. Spécialisée dans les soins de la peau, Galderma occupe quelque 6000 collaborateurs de par le monde, dont 500 en Suisse (200 à Lausanne).

Vaste restructuration

'Toutefois, cette annonce ne concerne pas nos opérations commerciales en France, qui restent basées à La Défense', où Galderma emploie 250 personnes. L'Hexagone reste un territoire et marché-clé pour Galderma, étant la plate-forme des opérations commerciales pour l'Europe du Sud, a ajouté Sébastien Cros.

Plus largement, la société Galderma se trouve engagée dans une vaste restructuration. Elle a annoncé à fin août la fermeture de son site d'Egerkingen (SO), avec la disparition de 190 de ses 268 emplois. Cet abandon implique la création de deux nouvelles implantations.

L'équipe de direction ainsi que les équipes commerciales pour la Suisse seront transférées à Zurich, où Galderma n'était jusqu'ici pas présent. Les bords de la Limmat accueilleront le nouveau siège.

Les équipes en charge des produits grand public seront quant à elles relocalisées dans le canton de Vaud, dans un lieu encore à définir, à l'instar des fonctions corporate en provenance de Paris. Le transfert doit se dérouler en plusieurs phases au cours des 12 à 18 prochains mois.

Galderma a annoncé encore, pas plus tard que mercredi, son intention de supprimer jusqu'à 450 emplois, sur 550, dans le centre de recherche et de développement de son laboratoire dermatologique à Sophia Antipolis, près de Nice.

Relancer l'activité

Pour mémoire, Galderma est passée sous contrôle total de Nestlé en 2014, après le rachat par le groupe alimentaire vaudois de la part du groupe français L'Oréal, numéro un mondial des cosmétiques, dans leur coentreprise.

Avec ces mesures, Nestlé entend relancer les activités de sa filiale Nestlé Skin Health. La multinationale veveysanne avait signalé sa mauvaise performance le mois dernier à l'occasion de la publication des comptes semestriels.

/ATS