Glacier 3000 en fonction dès samedi après une longue panne

Glacier 3000 aux Diablerets (VD) sera de nouveau en fonction dès samedi à 09h00 après quinze ...
Glacier 3000 en fonction dès samedi après une longue panne

Glacier 3000 en fonction dès samedi après une longue panne

Photo: KEYSTONE/BASTIEN GALLAY

Glacier 3000 aux Diablerets (VD) sera de nouveau en fonction dès samedi à 09h00 après quinze jours de fermeture. L'origine de la panne électrique du téléphérique, survenue jeudi 20 juillet et affectant les onduleurs électriques de l'installation, a été résolue.

'Lors des essais, les ingénieurs ont connecté le moteur du téléphérique de la deuxième section sur le transformateur électrique du téléphérique de la première section. D'abord réalisée à vitesse minimale, l'installation a ensuite été testée par paliers jusqu'à sa vitesse de fonctionnement normale', a indiqué vendredi en fin d'après-midi Glacier 3000 dans un communiqué.

Aucun problème n'est apparu pendant les plus de 50 courses d'essai réalisées jeudi et vendredi. C'est pourquoi le feu vert a été donné, expliquent les responsables. Analysé à plusieurs reprises lors de l'incident, le transformateur problématique fait actuellement encore l'objet de vérifications approfondies, précise-t-on.

Sécurité garantie

'Les deux téléphériques peuvent fonctionner en toute sécurité avec un seul transformateur, mais pas simultanément. L'exploitation se fera toutefois selon l'horaire d'été normal, avec un départ du Col du Pillon chaque 20 minutes dès 09h00 samedi matin', assure Glacier 3000.

Les câbles, les cabines et les pylônes n'ont pas été touchés par la panne survenue le jeudi 20 juillet en fin de matinée. Bloqués au sommet, 270 touristes avaient dû être évacués par hélicoptère, sans que personne ne soit blessé. La pièce avait été changée et le téléphérique avait pu brièvement redémarrer le lendemain, avant de retomber en panne. Depuis, il ne fonctionnait plus.

Manque à gagner 'très important'

Interrogé par Keystone-ATS, le patron de Glacier 3000, Bernhard Tschannen, ne cache pas que l'incident a engendré une perte d'exploitation de 15 jours se chiffrant à plus de 500'000 francs. Et c'est sans compter les coûts matériels de la réparation de la panne, souligne-t-il.

'A cette période, nous accueillons normalement entre 500 et 1500 clients chaque jour qui empruntent le téléphérique et consomment dans nos restaurants. Le manque à gagner est donc malheureusement très important', affirme-t-il. La société de remontées mécaniques est assurée pour ce type d'événements entraînant une perte de gain, selon lui.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus