Globus poursuit sa réorganisation, une trentaine d'emplois touchés

Le rapprochement des enseignes Globus, Globus Hommes et Schild dans la marque faîtière Globus ...
Globus poursuit sa réorganisation, une trentaine d'emplois touchés

Globus poursuit sa réorganisation, une trentaine d'emplois touchés

Photo: Keystone

Le rapprochement des enseignes Globus, Globus Hommes et Schild dans la marque faîtière Globus, annoncé en mai dernier, progresse comme prévu. La réorganisation des magasins va toutefois toucher une trentaine d'emplois, mais les licenciements devraient être évités.

En avril 2018, 27 des 68 succursales Schild et Globus Hommes seront transformées en magasins spécialisés Globus pour mode féminine et/ou masculine, indique mercredi dans un communiqué Globus, filiale du groupe Migros. Elles seront reliées de manière numérique à l'assortiment en ligne.

Outre les 27 transformations, deux succursales existantes seront réunies au printemps prochain en un seul magasin spécialisé Globus sur trois sites, à savoir Lucerne, Winterthour et Bâle. Pour cinq magasins (Globus Hommes Fribourg, Bienne et Lugano, Schild Wohlen et Outlet Hinwil), une fermeture définitive est inévitable en raison du trop faible potentiel de ces sites.

'Céder une surface de vente ne signifie pas nécessairement un départ à jamais', relève toutefois le directeur général Thomas Herbert. Une nouvelle ouverture est ainsi déjà prévue au printemps 2018 à Zurich Sihlcity. A moyen terme, deux autres sites pourraient eux aussi voir le jour.

Les autres points de vente Schild et Globus Hommes resteront en l'état jusqu'au début de 2019. L'analyse des différents sites concernés sera toutefois approfondie et dès que celle-ci sera achevée, la liste des sites qui seront transformés sera communiquée.

Pas de licenciements

Les modifications structurelles engagées au sein du réseau de succursales affectent une trentaine de postes à temps plein. Des solutions d'emploi en interne sont recherchées pour les collaborateurs concernés et les licenciements devraient être évités, affirme à l'ats une porte-parole de Globus.

'Nous sommes en pleine discussion et avons déjà pu trouver de nouvelles places de travail pour plus de la moitié des personnes concernées', précise-t-elle. Globus rappelle que les partenaires sociaux sont étroitement intégrés au processus de transition.

D'ici à l'ouverture des nouveaux magasins au printemps prochain, de nouvelles solutions devraient être trouvées pour toutes les personnes concernées. 'Nous sommes confiants de pouvoir continuer à toutes les employer', ajoute la porte-parole.

Nouvelle orientation

Au vu d'un marché du textile en net déclin en Suisse, en particulier dans le segment de prix moyens, le groupe Migros a décidé mi-mai dernier de redéfinir l'orientation stratégique de Globus. L'enseigne de grands magasins sera axée davantage sur un segment premium en forte croissance et la transition numérique sera mise en oeuvre de manière cohérente.

Dans la foulée, le grand distributeur annonçait que 80 postes sur 400 allaient disparaître dans les 18 mois à la centrale de Globus, à Spreitenbach (AG). Ces suppressions doivent se faire autant que possible par le biais de fluctuations naturelles, de retraites anticipées et par des emplois offerts au sein du groupe Migros. Des embauches sont par ailleurs prévues dans les activités en ligne.

Globus emploie en Suisse quelque 3400 collaborateurs, sur 83 sites. En 2016, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 879 millions de francs.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus