Grangeneuve (FR) inaugure son installation de biogaz agricole

La ferme-école de Grangeneuve, à Posieux (FR), dispose d'une toute nouvelle installation de ...
Grangeneuve (FR) inaugure son installation de biogaz agricole

Grangeneuve (FR) inaugure son installation de biogaz agricole

Photo: Etat de Fribourg

La ferme-école de Grangeneuve, à Posieux (FR), dispose d'une toute nouvelle installation de biogaz agricole. L'infrastructure sera dotée d'un prototype qui devrait permettre de doubler la production de biogaz à partir de lisier de bovin.

Le site a été inauguré mercredi en présence du président du Conseil d'Etat Didier Castella, en charge de l'agriculture notamment, et de son collègue Jean François Steiert, en charge de l'environnement. Le prototype vient de la Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires (HAFL), à Zollikofen (BE).

L’installation de biogaz, combinée à celle des panneaux photovoltaïques déjà en place, feront de la ferme-école un modèle de durabilité. Les deux structures produiront plus de 650'000 kilowattheures (kWh) par an, couvrant plus de 40% des besoins en électricité de l’ensemble du site de Grangeneuve.

Complémentarité

Les deux installations fonctionneront de façon complémentaire. Ainsi, lorsque la production d’électricité via le solaire ne sera pas suffisante, c’est celle du biogaz qui couvrira le solde des besoins. A l’inverse, le biogaz sera stocké temporairement quand l’énergie solaire répondra aux besoins de la ferme-école.

L’autoconsommation en électricité sera maximisée aussi bien sur l’année qu’en temps réel. Au-delà, les deux ministres ont exprimé l'espoir que davantage d'exploitations agricoles prennent conscience 'des opportunités et des avantages offerts par la valorisation énergétique de la biomasse'.

'Chaque contribution compte, tant pour la protection du climat que pour la sécurité de l'approvisionnement en énergie', a relevé Didier Castella. L'installation s’inscrit dans la stratégie énergétique de la Confédération et du canton.

Rentabiliser

L’infrastructure de Grangeneuve est alimentée par les lisiers et fumiers de ses exploitations laitières et porcines ainsi que par le petit-lait de sa fromagerie-école et les déchets de ses jardins-école et son magasin. Elle permettra de réaliser des essais pour rentabiliser au mieux ce type d’installation 100% agricole.

Le site fonctionne déjà depuis la mi-mars et sera complété ces jours par le prototype développé par la HAFL. La particularité de ce nouveau module réside dans sa capacité à prétraiter thermiquement le lisier de bovin avant que celui-ci n’arrive dans le digesteur de 880 mètres cubes.

La matière organique devient alors encore plus accessible aux bactéries qui se chargent de la transformer en biogaz. Les essais en laboratoire ont montré que ce prétraitement thermique double la production de biogaz du lisier bovin. L’installation doit permettre maintenant de le vérifier en conditions réelles et grandeur nature.

Monitorage

Les premiers résultats des essais sont attendus pour la fin de l'année. Le monitorage, qui s’étalera sur plusieurs années, fournira toutefois de précieuses informations aux agriculteurs souhaitant planifier et réaliser des installations similaires.

Deux paramètres doivent encore être intégrés pour assurer le volet économique de la durabilité: le marché des déchets verts et autres sous-produits méthanisables ainsi que la production de biogaz des engrais de ferme, relativement faible jusqu'ici.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus