Grèves: Swiss doit annuler 16 vols côté allemand

La grève de jeudi et vendredi dans les aéroports de Düsseldorf, Hambourg et Cologne-Bonn entraîne ...
Grèves: Swiss doit annuler 16 vols côté allemand

Grèves: Swiss doit annuler 16 vols côté allemand

Photo: KEYSTONE/CHRISTIAN MERZ

La grève de jeudi et vendredi dans les aéroports de Düsseldorf, Hambourg et Cologne-Bonn entraîne la suppression d'une quinzaine de vols pour la Suisse et au départ de la Suisse. Vendredi matin, le trafic ferroviaire sera ainsi impacté.

Le personnel de sécurité des aéroports se met en grève après l'échec des négociations entre le syndicat Verdi et les employeurs sur les indemnités de nuit et de week-end. Les pourparlers reprendront fin avril. Quelque 700 vols, dont 16 de la compagnie Swiss, seront ainsi supprimés, jeudi et vendredi, au départ ou à destination de Düsseldorf, Hambourg et Cologne-Bonn.

Il ne s'agira pas de la première grève dans les aéroports allemands, cette année. Selon l'association aéroportuaire ADV, plus de 900'000 passagers ont dû reporter ou annuler leur vol depuis janvier en raison d'arrêts de travail. 'Entre jeudi et vendredi, près de 100'000 passagers supplémentaires seront victimes de grèves', a calculé ADV.

Un vol supprimé pour Genève

Swiss a ainsi dû annuler quatre vols de Hambourg à Zurich et deux vols de Zurich à Düsseldorf et retour, pour jeudi. Les vols de Zurich à Hambourg, en revanche, seraient assurés.

Vendredi, cinq vols de Hambourg à Zurich et un vol de Hambourg à Genève seront annulés. Les vols aller ne sont pas concernés. De plus, deux vols aller et deux vols retour à destination de Zurich et en provenance de Düsseldorf ont été supprimés. Des alternatives sont recherchées pour les passagers concernés.

Les arrêts de travail touchent le domaine de la sécurité aérienne, le contrôle des passagers, du personnel et des marchandises et les zones de service.

Voyages en train impactés

Vendredi, entre 3 h et 11 h du matin, les salariés de toutes les entreprises ferroviaires allemandes où se déroulent des négociations cesseront, eux aussi, le travail, selon une annonce, mercredi, du syndicat EVG. Par cette action, le syndicat veut augmenter la pression sur les employeurs dans le conflit salarial en cours, qui les oppose.

'Nous envoyons ainsi un signal clair. Nous ne voulons pas frapper les passagers mais les entreprises en appelant cette fois à une grève d'avertissement temporaire au petit matin', a déclaré Cosima Ingenschay, membre du conseil d'administration du syndicat des chemins de fer et des transports (EVG).

Invités à reporter son voyage

Le trafic longue distance de la Deutsche Bahn risque cependant d'être interrompu tout au long de la journée, les trains ne pouvant pas circuler dès le matin.. 'Tous ceux qui peuvent reporter leur voyage sont invités à le faire', a déclaré Martin Seiler, le directeur des ressources humaines du groupe DB.

L'impact sur la Suisse n'est pas encore connu. Les CFF s'attendent à 'des restrictions massives en Allemagne', avoue l'un de ses porte-paroles, Daniele Pallecci, à Keystone-ATS: les trains allemands traversant la Suisse seraient remplacés par des trains suisses partant de la frontière.

Une coïncidence

̈Le fait que les transports aérien et ferroviaire seront en grève en même temps vendredi est une coïncidence', a souligné mercredi le négociateur chez EVG Kristian Loroch lors de l'annonce des actions.

EVG négocie actuellement avec une cinquantaine d'entreprises ferroviaires dans le but d'obtenir une hausse des salaires de 650 euros par mois.

/ATS
 

Actualités suivantes