Guy Parmelin à Vienne pour son premier voyage comme président

Comme le veut la tradition, Guy Parmelin a effectué mardi en Autriche son premier voyage à ...
Guy Parmelin à Vienne pour son premier voyage comme président

Guy Parmelin à Vienne pour son premier voyage comme président

Photo: KEYSTONE/AP/Ronald Zak

Comme le veut la tradition, Guy Parmelin a effectué mardi en Autriche son premier voyage à l'étranger comme président de la Confédération. Il a notamment fait le point avec ses interlocuteurs sur les mesures visant à contenir la pandémie et sur ses conséquences.

Guy Parmelin a rencontré à Vienne son homologue autrichien Alexander Van der Bellen, a indiqué le Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche (DEFR). De l'avis du Vaudois, les derniers mois ont montré l'importance des relations entre les deux Etats voisins, notamment de la coopération dans les régions frontalières.

Partenariat stratégique

Les deux Etats entendent resserrer ces liens au moyen d'un partenariat stratégique. Ces derniers mois, ils ont justement élaboré des solutions pour renforcer la collaboration dans certains domaines.

Le partenariat a été approuvé par le Conseil fédéral le 24 février. Il devrait être signé prochainement par les ministres des affaires étrangères des deux Etats.

Pour une reprise durable

Les deux parties ont insisté sur l’importance de la solidarité européenne dans le cadre de la crise actuelle. Elles ont abordé leurs stratégies de test et de vaccination respectives et évoqué un éventuel passeport de vaccination européen.

Les dirigeants suisse et autrichien sont en outre convaincus que la reprise doit être axée sur la durabilité. Dans ce contexte, ils se sont félicités de la décision des Etats-Unis de réintégrer l’accord de Paris sur le climat et ont discuté de la manière dont ils entendaient mettre en œuvre cet accord.

Lors de son entretien avec M. Van der Bellen, Guy Parmelin, accompagné notamment de la secrétaire d'Etat Livia Leu, a aussi rencontré les ministres Karoline Edtstadler (Europe) et Elisabeth Köstinger (agriculture, régions et tourisme).

La visite s'est poursuivie par des entretiens individuels avec le chancelier Sebastian Kurz, le président du Conseil national Wolfgang Sobotka et la ministre de l’économie Margarete Schramböck.

/ATS