Harvey: deux explosions et fumée noire dans une usine chimique au Texas

Deux explosions ont retenti jeudi sur le site d'Arkema au Texas, frappé ces derniers jours ...
Harvey: deux explosions et fumée noire dans une usine chimique au Texas

Harvey: deux explosions et fumée noire dans une usine chimique au Texas

Photo: Keystone

Deux explosions ont retenti jeudi sur le site d'Arkema au Texas, frappé ces derniers jours par la tempête Harvey. Une fumée noire s'est échappée de l'usine, a fait savoir la filiale américaine du groupe de chimie français.

'Nous avons été informés par le centre de secours du comté d'Harris que deux explosions s'étaient produites et que de la fumée noire provenaient de l'usine de Crosby, au Texas', peut-on lire dans un communiqué.

Le groupe avait précédemment fait savoir qu'il y avait un risque d'incendie, en raison de l'arrêt du système de refroidissement causé par des coupures d'électricité, et que la fumée qui se dégagerait alors pourrait être irritante pour les yeux, la peau et les poumons.

L'usine fabrique des peroxydes organiques, un composé qui rentre dans la fabrication de plastiques et de produits pharmaceutiques. Les derniers salariés du site ont été évacués mardi et le comté d'Harris a ordonné l'évacuation de la population vivant dans un rayon de 2,5 km alentour.

'Les peroxydes organiques sont extrêmement inflammables et, en accord avec les autorités, la meilleure chose à faire est de laisser l'incendie s'éteindre de lui-même', a expliqué Arkema.

'La population locale doit savoir que les produits sont stockés dans plusieurs endroits sur le site, et le risque de nouvelles explosions existe. Ne retournez pas dans la zone évacuée avant que les services de secours locaux n'aient annoncé qu'il est possible de le faire en toute sécurité', a ajouté le groupe.

Accompagnée de pluies diluviennes, la tempête Harvey a fait au moins 33 morts depuis son arrivée sur le Texas vendredi dernier. Arkema est une multinationale basée près de Paris, née de la restructuration de la branche chimie du géant pétrolier Total.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus