Hausse des prix des maisons et logements en propriété durant l'été

Les immeubles d'habitation ont continué à être recherchés au 3e trimestre en Suisse. L'indice ...
Hausse des prix des maisons et logements en propriété durant l'été

Hausse des prix des maisons et logements en propriété durant l'été

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Les immeubles d'habitation ont continué à être recherchés au 3e trimestre en Suisse. L'indice Cifi des prix de l'immobilier affiche une hausse de 0,9% par rapport au trimestre précédent pour les maisons familiales et les logements en propriété.

En comparaison annuelle, la hausse se monte à 1%, soit un retour 'dans le vert' après le recul de 0,5% constaté au 2e trimestre, selon un communiqué publié lundi.

'Le contexte macro-économique pour le marché immobilier s'est amélioré, à la suite de la dernière décision (de politique monétaire) de la Banque nationale suisse (BNS)', indique dans le communiqué le directeur général (CEO) de Cifi (services pour les professionnels de l'immobilier), Donato Scognamiglio. Le mois dernier, la BNS a laissé son taux directeur inchangé à -0,75%.

La croissance des prix pour les immeubles de rendement s'est montée à 1,4% sur le trimestre sous revue, contre 1,9% trois mois plus tôt. En base annuelle, la hausse est de 4,9% (contre 3,1% au 2e trimestre).

'L'annonce d'une autorégulation renforcée de la part des banques dans l'octroi de crédits hypothécaires commence à déployer quelques effets, mais il est encore trop tôt pour parler d'une tendance', estime M. Scognamiglio.

La modération dans l'augmentation des prix s'explique aussi par la suroffre dans des zones périphériques, avec de nombreux logements vides. Le taux de vacance est par exemple particulièrement élevé dans le canton de Soleure (3,4%).

L'étude révèle par ailleurs la reprise du volume des investissements des demandes d'autorisation de construire. De nombreux projets, dans une proportion bien supérieure à la moyenne suisse, sont enregistrés sur l'axe Genève-Nyon-Vallée de Joux, observent les experts.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus