IAG: les grèves chez British Airways laissent des traces sur 3 mois

Le groupe aérien IAG a publié jeudi un bénéfice net en baisse de 9% au troisième trimestre ...
IAG: les grèves chez British Airways laissent des traces sur 3 mois

IAG: les grèves chez British Airways laissent des traces sur 3 mois

Photo: KEYSTONE/EPA/WILL OLIVER

Le groupe aérien IAG a publié jeudi un bénéfice net en baisse de 9% au troisième trimestre. La performance a été plombée par le mouvement de grèves des pilotes chez British Airways en septembre et malgré la bonne tenue de son activité.

Le bénéfice net s'est établi à 1,0 milliard d'euros (1,1 milliard de francs) sur la période, amoindri par une charge de 155 millions d'euros qui recouvre le coût de la grève chez British Airways les 9 et 10 septembre ainsi que d'autres perturbations distinctes à l'aéroport londonien d'Heathrow, selon un communiqué.

British Airways, la compagnie historique britannique, avait connu un mouvement social inédit de la part de ses pilotes, dont c'était la première grève qu'ils aient jamais menée, avec pour conséquence l'annulation de la totalité des vols pendant ces deux jours.

Ce conflit social porte sur le niveau de salaires perçus par les pilotes, ces derniers réclamant des niveaux de revalorisation refusés par le groupe. Les pilotes avaient toutefois renoncé à une troisième journée de grève le 27 septembre dans l'espoir de trouver une solution avec la compagnie, en vain pour l'instant.

Ces grèves avaient conduit IAG à baisser en septembre ses prévisions pour 2019. Il table sur un bénéfice opérationnel avant éléments exceptionnels inférieur de 215 millions d'euros à celui de 2018, soit une baisse de 6%.

Le groupe, qui abrite également en son sein les compagnies espagnoles Iberia et Vueling, l'irlandaise Aer Lingus et la compagnie à bas coût Level, a connu par ailleurs un trimestre contrasté.

Si son chiffre d'affaires a progressé de 2% à 7,3 milliards d'euros, son revenu par passager au kilomètre, un indicateur scruté par le marché, a reculé de 0,5%, signe d'une vive concurrence sur le marché notamment en Europe.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus