Ikea lance la livraison par péniche pour ses clients parisiens

Ikea a lancé mercredi à Paris sa première opération de livraison 'bas carbone' vers ses clients ...
Ikea lance la livraison par péniche pour ses clients parisiens

Ikea lance la livraison par péniche pour ses clients parisiens

Photo: KEYSTONE/EPA/YOAN VALAT

Ikea a lancé mercredi à Paris sa première opération de livraison 'bas carbone' vers ses clients, par voie fluviale sur la Seine puis par voie routière avec des véhicules électriques.

'Nous sommes le premier gros distributeur à livrer nos clients de cette manière et c'est une première mondiale pour le groupe également', a affirmé Emilie Carpels, la directrice de ce projet pour Ikea.

100% des clients parisiens seront livrés de cette manière d'ici la fin de l'année 2022.

L'entreprise suédoise compte élargir la liaison fluviale avec l'ouverture en 2026 d'un nouveau centre de distribution sur la Seine, au port de Limay, dans les Yvelines.

Mardi soir, une première péniche de la société Blue Line Logistics, affrétée par Ikea, a quitté le centre de distribution que la marque suédoise possède à Gennevilliers (Hauts-de-Seine) pour rejoindre le port de Bercy, dans Paris intramuros.

Aussi par véhicule électrique

Puis les six conteneurs de 18 m3 qu'elle transportait ont été chargés mercredi matin sur le châssis de camionnettes électriques assurant la livraison aux clients parisiens.

Chacune de ces 'box' peut contenir jusqu'à 13 commandes. D'ici janvier, Ikea vise un objectif de 35 caisses déchargées chaque matin, ce qui représentera 455 commandes par jour.

Les ventes en ligne représentent 20% du chiffre d'affaires d'Ikea en France, contre 10% en 2019. L'objectif, selon le président d'Ikea France Johan Laurell, est de livrer l'ensemble de ces clients par des véhicules électriques d'ici à 2025.

Pierre Rabadan, adjoint à la maire de Paris chargé notamment de la Seine, a salué cette opération qui 'permettra de désengorger les rues de Paris.'

Selon Ikea, le transport par voie fluviale entre Gennevilliers et Paris permettra d'économiser les quelque 300'000 kilomètres parcourus auparavant tous les ans par des camions.

/ATS
 

Actualités suivantes