Il manque 50 millions d'emplois dans la santé dans le monde

Les besoins de soins de santé dans le monde demandent 50 millions d'emplois décents supplémentaires ...
Il manque 50 millions d'emplois dans la santé dans le monde

Il manque 50 millions d'emplois dans la santé dans le monde

Photo: Keystone

Les besoins de soins de santé dans le monde demandent 50 millions d'emplois décents supplémentaires. Avec le vieillissement de la population, ce chiffre devrait augmenter de plus de 80 millions dans 15 ans, selon un rapport de l'OIT publié vendredi à Genève.

Ces pénuries sont comblées actuellement par près de 60 millions de travailleurs non rémunérés dans des activités non sanitaires. La plupart d'entre eux sont des femmes qui quittent leur emploi pour garantir des soins, fait remarquer le rapport de l'Organisation internationale du travail (OIT).

Quelque 234 millions de personnes contribuent à la couverture sanitaire dans 185 pays, dont près de la moitié en Asie/Pacifique et un quart en Europe. Parmi elles, figurent plus de 10% de médecins et autres membres du personnel de santé dans les secteurs public et privé.

Mais 70% de la main-d'oeuvre de l'économie de la santé sont liés à des emplois non sanitaires. Quasiment tous sont peu ou pas rémunérés et travaillent dans des conditions qui ne sont pas décentes. Ils sont actifs dans la maintenance, le nettoyage, l'appui administratif ou les soins informels.

Pays en développement ciblés

En Suisse, plus de 300'000 personnes font partie du personnel de santé et plus de 500'000 travaillent dans des activités non sanitaires mais liées à cette économie.

A elles s'ajoutent quelque 145'000 individus qui garantissent des soins informels et ne sont pas rémunérés. Pour chaque membre du personnel de santé travaillent 2,2 personnes occupées à des emplois non sanitaires ou informels.

La quatrième révolution industrielle pourrait 'déplacer l'emploi', affirme la directrice de la protection sociale à l'OIT Isabel Ortiz. Mais les services de soins de santé vont s'étoffer de millions de postes.

Ces emplois vont 'permettre d'améliorer le niveau de vie, la croissance économique et le développement'. Et cela notamment dans les pays au fort taux de chômage parmi les employés peu qualifiés et qui manquent de services de santé.

Surtout en Asie et Afrique

Au total, plus de 90% du potentiel d'emploi dans la santé se trouve dans les pays à revenus bas ou intermédiaires en Afrique et en Asie, relève la responsable du rapport Xenia Scheil-Adlung. En Afrique, 15 millions de personnes pourraient être employées dans l'économie formelle si les investissements dans la santé étaient suffisants. Ce chiffre atteint près de 30 millions d'individus en Asie.

D'ici 2030, plus de 70 millions d'emplois au total pourraient être lancés dans ces deux continents, dont plus de 40 millions en Asie et environ 30 millions en Afrique. Par ailleurs, chaque investissement dans un emploi de personnel de santé donne du travail à 2,3 personnes en dehors du personnel médical.

Les migrations de personnel de santé vont continuer à augmenter. L'OIT appelle à des conditions décentes pour tous les employés liés au secteur de la santé.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus