Il n'y a pas de date de fin pour les SMS, assure le chef de Salt

Le patron de l'opérateur en télécommunication Salt, Pascal Grieder, ne s'attend pas à une fin ...
Il n'y a pas de date de fin pour les SMS, assure le chef de Salt

Il n'y a pas de date de fin pour les SMS, assure le chef de Salt

Photo: KEYSTONE/ADRIEN PERRITAZ

Le patron de l'opérateur en télécommunication Salt, Pascal Grieder, ne s'attend pas à une fin prochaine des messages SMS. Ils sont de plus en plus importants pour les services en ligne, notamment comme moyen d'identification, relève-t-il.

Le recul des utilisateurs de SMS (abréviation de Short Messaging Service) n'est pas aussi important que celui des MMS (Multimedia Messaging Service), poursuit M. Grieder dans un entretien diffusé par le Blick.

Selon lui, cela est notamment lié à l'authentification à deux facteurs, qui est désormais souvent nécessaire pour se connecter aux boutiques en ligne, à l'e-banking ou à son compte de caisse maladie. Les utilisateurs reçoivent un code par SMS, avec lequel les services en ligne garantissent leur autorisation.

Salt a mis fin au service MMS le 10 janvier. Swisscom a également arrêté complètement le service au début 2023. Selon les médias, Sunrise n'a pas encore pris de décision.

/ATS
 

Actualités suivantes