Introduction d'un certificat Covid-19 « light »

Les titulaires d'un certificat Covid-19 pourront obtenir une copie du document ne contenant ...
Introduction d'un certificat Covid-19 « light »

Introduction d'un certificat Covid-19

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Les titulaires d'un certificat Covid-19 pourront obtenir une copie du document ne contenant aucune donnée relative à la santé. Le Conseil fédéral a modifié mercredi l'ordonnance Covid-19 pour éviter tout abus. Ce service sera disponible à partir du 12 juillet.

Le Préposé fédéral à la protection des données avait demandé que l'utilisation en Suisse des certificats COVID-19 soit conditionnée à une limitation au strict minimum des données. Il craignait que le certificat n'offre pas la protection technique requise pour empêcher tout accès non autorisé aux données relatives à la santé.

En outre, ni le type de certificat (vaccination, guérison, test), ni la marque du vaccin, par exemple, ne sont utiles lors de la présentation du certificat COVID-19 pour accéder à un grand événement, assurait-il.

Le Conseil fédéral a tenu compte de ces remarques. Ce nouveau 'certificat light' permettra de générer, dans l'application 'Covid Certificate', une copie de certificat ne contenant que les données strictement nécessaires. Il sera reconnu uniquement en Suisse et ne sera disponible que sous forme électronique, précise le gouvernement.

Le Conseil fédéral a également modifié d'autres dispositions de l'ordonnance, par exemple la prise en charge des coûts d'impression et d'envoi des certificats de vaccination. Jusqu'au 14 juillet, la Confédération couvre l'intégralité des coûts pour les personnes pleinement vaccinées. Au-delà de cette date, les cantons pourront remettre le certificat directement au moment de la vaccination.

La Confédération facturera les coûts aux cantons qui préfèrent continuer à appliquer la solution fédérale centrale concernant l'impression et l'envoi des certificats de vaccination.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus