Italie: recul surprise de la croissance au deuxième trimestre

L'Italie a vu son produit intérieur brut (PIB) reculer de 0,3% au deuxième trimestre par rapport ...
Italie: recul surprise de la croissance au deuxième trimestre

Italie: recul surprise de la croissance au deuxième trimestre

Photo: KEYSTONE/AP LaPresse/MAURO SCROBOGNA

L'Italie a vu son produit intérieur brut (PIB) reculer de 0,3% au deuxième trimestre par rapport au précédent, dans un contexte de hausse des taux d'intérêt, selon une première estimation publiée lundi par l'Institut national des statistiques (Istat).

Cette baisse du PIB constitue une surprise dans la mesure où la Banque d'Italie avait prévu une croissance proche de zéro. Au premier trimestre, l'Italie a connu une progression de son PIB de 0,6%, a confirmé l'Istat.

Cette croissance négative au deuxième trimestre reflète 'une diminution de la valeur ajoutée dans l'agriculture, la sylviculture, la pêche et l'industrie', alors que les services ont vu leur activité 'légèrement augmenter', a commenté l'Istat.

L'acquis de croissance au deuxième trimestre a été de 0,8%, précise l'institut.

Le gouvernement de Giorgia Meloni table sur une hausse du PIB de 1% pour l'ensemble de l'année, alors que le Fonds monétaire international vient de relever de 0,4 point, à 1,1%, sa prévision de croissance pour l'Italie.

L'Italie a dû faire face à un ralentissement des investissements au deuxième trimestre dû à la hausse des taux d'intérêt, avait prévenu la Banque d'Italie dès la mi-juillet, tablant sur une croissance quasiment nulle.

L'institution avait cependant maintenu à 1,3% sa prévision de croissance pour cette année, qu'elle avait nettement revue à la hausse en juin par rapport à une première estimation de 0,6%.

Le durcissement des conditions d'accès au crédit ne serait que 'partiellement compensé' par 'l'augmentation des investissements publics prévue dans le cadre du plan de relance' de l'Italie, financé par des fonds européens, avait jugé la Banque d'Italie.

La hausse des prix à la consommation a fortement ralenti en juin en Italie, passant à 6,4% sur un an contre 7,6% en mai, grâce à la poursuite de l'accalmie sur les cours de l'énergie.

Après avoir atteint 8,7% en 2022, l'inflation devrait redescendre à 6% cette année en Italie, selon les dernières prévisions publiées par sa banque centrale.

'L'inflation est moins forte, mais les banques centrales augmentent les taux au maximum', avait protesté samedi Confindustria, la principale organisation patronale italienne. Conséquence, 'le crédit diminue parce qu'il est trop cher'.

La production industrielle en Italie est repartie à la hausse en mai après quatre mois consécutifs de baisse, progressant de 1,6% par rapport à avril.

Sur la période mars-mai, la production industrielle a cependant diminué en moyenne de 1,8% par rapport au trimestre précédent.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus