Johann Schneider-Ammann et Ivanka Trump parlent apprentissage

Johann Schneider-Ammann a rencontré mardi à Washington des ministres du gouvernement Trump ...
Johann Schneider-Ammann et Ivanka Trump parlent apprentissage

Johann Schneider-Ammann et Ivanka Trump parlent apprentissage

Photo: Keystone

Johann Schneider-Ammann a rencontré mardi à Washington des ministres du gouvernement Trump ainsi que la fille et conseillère du président américain, Ivanka. Les liens économiques entre les deux pays et l'apprentissage 'à la suisse' ont été évoqués.

Le gouvernement américain, et plus particulièrement le président Trump, reconnaît les points forts économiques de la Suisse - cela ouvre des portes et permet des discussions intéressantes entre partenaires, a déclaré M. Schneider-Ammann aux médias à Washington.

La forte croissance du commerce et des investissements, l’importante création d’emplois des entreprises helvétiques et le niveau élevé de leurs dépenses en recherche aux Etats-Unis ont été abordés avec le secrétaire au commerce Wilbur Ross. Les entreprises suisses induisent environ 500'000 emplois aux Etats-Unis.

Le conseiller fédéral a aussi expliqué à M. Ross que l'économie suisse est basée sur une philosophie incluant des marchés ouverts et des accords bilatéraux de libre-échange. 'M. Ross m'a donné l'impression de tenir ces principes en haute estime'.

Un accord de libre-échange entre les deux pays a avorté en 2006. Avant de revenir à la charge, la Suisse doit faire ses devoirs, a indiqué le ministre de l'économie suisse.

Apprentissage

Avec la secrétaire à l’éducation Betsy DeVos, le secrétaire du travail Alexander Acosta ainsi que la conseillère et fille du président Ivanka Trump, Johann Schneider-Ammann a parlé formation. Les deux pays ont signé en 2015 une déclaration d'intention de collaboration dans le domaine de l'apprentissage.

Le système suisse ne peut pas être simplement transféré tel quel aux Etats-Unis, a poursuivi le Bernois. Mais les Américains se sont montrés très positifs sur les mesures visant à transmettre le savoir-faire helvétique en matière de systèmes d'apprentissage. Certaines filiales américaines d'entreprises suisses montrent le bon exemple et ont lancé leurs propres programmes d'apprentissage.

Pas de protectionnisme

A l'issue de la rencontre, Johann Schneider-Ammann s'est dit 'impressionné' par les compétences d'Ivanka Trump en matière de systèmes d'apprentissage. Il a invité les trois ministres ainsi qu'Ivanka Trump en Suisse, afin de poursuivre l'échange. Aucune date n'est encore avancée. 'Mais on sait qu'elle aime skier, donc cela donne une indication sur la saison', a glissé le conseiller fédéral.

La visite de M. Schneider-Ammann tombait en pleine semaine du 'Made in USA' lancée par Donald Trump et visant à fêter les produits 'faits maison'. Le conseiller fédéral a dit comprendre qu'on veuille corriger quelque peu la balance commerciale du pays, si elle se révèle défavorable. 'Mais cela doit se faire sans protectionnisme, en passant par l'innovation et la compétitivité'.

/ATS
 

Articles les plus lus