Johnson & Johnson relève ses objectifs au sortir du 1er trimestre

Le laboratoire pharmaceutique Johnson & Johnson (J&J) a publié une perte nette au premier ...
Johnson & Johnson relève ses objectifs au sortir du 1er trimestre

Johnson & Johnson relève ses objectifs au sortir du 1er trimestre

Photo: KEYSTONE/AP/Richard Drew

Le laboratoire pharmaceutique Johnson & Johnson (J&J) a publié une perte nette au premier trimestre, liée à des frais de litige, tout en relevant ses objectifs pour 2023 après des ventes robustes.

Le groupe américain a plongé dans le rouge pour 68 millions de dollars (61 millions de francs) lors des trois premiers mois de l'année, contre un bénéfice net de 5,1 milliards un an auparavant, en raison d'une charge de 6,9 milliards de dollars de frais de règlement de litige, a-t-il indiqué dans un communiqué.

J&J avait été définitivement condamné mi-2021 à payer 2,1 milliards de dollars de dommages et intérêts pour la vente de talc accusé d'avoir causé des cancers, après des milliers de plaintes.

Début avril, il a annoncé un accord de 8,9 milliards de dollars pour mettre fin à l'ensemble des poursuites le visant en Amérique du Nord pour la vente de ce produit.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action, qui fait référence à Wall Street, s'affiche toutefois à 2,68 dollars, niveau quasiment stable sur un an et supérieur au chiffre anticipé par un consensus d'analystes interrogés par Bloomberg.

De janvier à fin mars, le laboratoire a rélisé plus de 24,7 milliards de dollars de chiffre d'affaires (+5,6%), dopé notamment par ses médicaments en oncologie. C'est là aussi plus que prévu par les analystes.

L'entreprise a relevé ses objectifs pour l'ensemble de 2023. Elle a indiqué tabler sur un chiffre d'affaires compris entre 97,9 et 98,9 milliards de dollars, soit une progression comprise entre 5,5% et 6,5%, contre une hausse de 4,5% à 5,5% préalablement annoncée.

Le laboratoire relève également sa prévision de bénéfice par action annuel hors éléments exceptionnels. Il s'attend à une croissance de celui-ci comprise entre 4,5% et 5,5%, le portant à un chiffre compris entre 10,60 et 10,70 dollars, contre une hausse de 3% à 5% annoncée précédemment.

Par segments, la division santé grand public a généré 3,85 milliards de dollars de revenus (+7,4%) au premier trimestre. Johnson & Johnson va finaliser, en 2023, la séparation avec cette activité, une opération annoncée en 2021.

La division pharmaceutique est quant à elle soutenue par les médicaments pour l'oncologie et les neurosciences notamment, à 13,4 milliards de dollars (+4,2%).

Enfin, l'activité Medtech (dispositifs médicaux) représente près de 7,5 milliards de dollars (+7,3%).

Cette annonce était bien accueillie par les investisseurs. Dans les échanges électroniques avant l'ouverture de Wall Street, l'action montait ainsi de 1,75% à 168,6 dollars.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus