L'Euroairport de Bâle-Mulhouse prêt à repartir

Après avoir vu son activité quasiment s'arrêter ces derniers mois en raison de la pandémie ...
L'Euroairport de Bâle-Mulhouse prêt à repartir

L'Euroairport de Bâle-Mulhouse prêt à repartir

Photo: KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

Après avoir vu son activité quasiment s'arrêter ces derniers mois en raison de la pandémie de coronavirus, l'Euroairport de Bâle-Mulhouse s'apprête à redémarrer avec la réouverture progressive des frontières.

Sur les mois d'avril et de mai, l'Euroairport a vu son trafic passagers s'effondrer de 99,8% sur un an, alors que l'activité de fret est restée quasiment stable au premier trimestre, a indiqué la société mercredi dans un communiqué.

Sur l'ensemble de l'année, la structure binationale table sur une chute de jusqu'à 80% du nombre de passagers à 1,8 million. Ce chiffre est à comparer aux 9,1 millions de personnes ayant fréquenté l'aéroport en 2019. Un retour à la performance d'avant la crise sanitaire n'est pas anticipé avec fin 2023.

L'activité devrait repartir dès mi-juin et la quasi-totalité des destinations européennes doit être de nouveau desservie d'ici la fin de l'année.

Afin de garantir sa santé financière, l'Euroairport, qui n'a pas fait appel à des aides publiques, a pris plusieurs mesures pour s'assurer d'avoir suffisamment de liquidités. Pour l'heure, la société a indiqué disposer 'de moyens financiers suffisants'.

Les investissements ont été ramenés à un cinquième du budget initial prévu en 2020, l'entreprise a introduit le chômage partiel et gelé les embauches.

Au niveau réglementaire, l'Euroairport a déposé auprès des autorités françaises (la Direction générale de l'aviation civile, DGAC) une demande d'interdiction des décollages entre 23h00 et minuit et une interdiction de vol pour certains avions (classés sous le chapitre trois en fonction du niveau de bruit) entre 22h00 et 06h00.

/ATS
 

Actualités suivantes