L'USS réclame des hausses de salaires de 1,5 à 2%

L'Union syndicale suisse réclame des hausses de salaires de 1,5 à 2% l'an prochain. Les salaires ...
L'USS réclame des hausses de salaires de 1,5 à 2%

L'USS réclame des hausses de salaires de 1,5 à 2%

Photo: Keystone

L'Union syndicale suisse réclame des hausses de salaires de 1,5 à 2% l'an prochain. Les salaires des femmes doivent augmenter davantage afin de corriger les discriminations, demande l'USS.

'La croissance doit appartenir aux salariés', ont souligné mardi les syndicats de l'USS. Les indicateurs sont tous au vert et le renchérissement affichera aussi des valeurs positives (+0,5%) pendant les mois de négociations salariales, justifie la centrale syndicale.

Même les branches qui ces dernières années ont été mises sous pression à cause du franc fort, comme l'industrie d'exportation et l'hôtellerie-restauration, vont mieux, fait remarquer l'USS.

Ces 20 dernières années, ce sont surtout les managers et les gros revenus qui ont raflé les gains de productivité, tout comme les actionnaires. Les salaires des employés ordinaires ont pris du retard. Ils ont en outre été aussi 'engloutis' par les hausses de primes maladie, déplore la centrale syndicale.

La Suisse accuse un retard dans l'évolution des salaires par rapport à l'Allemagne tout particulièrement, pays de comparaison par excellence, note le président de l'USS Paul Rechsteiner.

Avant les vacances

L'USS et ses fédérations ont rendu publiques leurs revendications avant la pause estivale, ce qui n'était pas arrivé depuis longtemps, précise son président. L'idée est de 'faire prendre conscience qu'il faut insuffler un tournant à la politique salariale'.

Il faut accorder des hausses générales de salaire afin que les revenus bas et moyens en bénéficient. L'individualisation des salaires encourage plutôt les hauts revenus à se servir en premier, regrette l'USS.

Les femmes ont particulièrement besoin de hausses de salaires, estiment les syndicats. Elles gagnent en moyenne 7000 francs de moins par an que les hommes pour les mêmes positions, qualifications et expérience, s'insurge l'USS.

/ATS
 

Actualités suivantes