L'aéroport de Bâle-Mulhouse à nouveau évacué vendredi

Comme jeudi, l'aéroport de Bâle-Mulhouse a été évacué vendredi après-midi en raison d'une alerte ...
L'aéroport de Bâle-Mulhouse à nouveau évacué vendredi

L'aéroport de Bâle-Mulhouse à nouveau évacué vendredi

Photo: KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

Comme jeudi, l'aéroport de Bâle-Mulhouse a été évacué vendredi après-midi en raison d'une fausse alerte à la bombe. Le trafic aérien y a été interrompu durant plusieurs heures. Dix-sept autres aéroports situés sur sol français ont reçu des menaces de ce type.

Le terminal de l'EuroAirport, situé à St-Louis (F), a été évacué et fermé en début d'après-midi pour des raisons de sécurité. Son exploitation a repris en fin d'après-midi, indique l'aéroport sur son site en ligne. Une alerte à la bombe était à l'origine de cette évacuation, avaient précisé les autorités françaises sur X (ex-Twitter). Elle a pu être levée.

Plusieurs vols au départ ou à destination de Bâle-Mulhouse ont été annulés ou acheminés vers d'autres aéroports, indique l'EuroAirport à Keystone-ATS. Le service de la ligne de bus reliant le centre-ville de Bâle à l'aéroport a également été interrompu durant la fermeture, précise la compagnie de transports publics bâloise BVB.

Douze aéroports menacés, quatorze jeudi

Jeudi après-midi déjà, une fausse alerte à la bombe avait entraîné l'interruption du trafic aérien à Bâle-Mulhouse durant environ six heures. Les passagers ont alors été évacués du site en bus.

Vendredi, dix aéroports régionaux ont été évacués à nouveau en France en raison d'alertes à la bombe, de même que le château de Versailles, une nouvelle fois. Les menaces proférées vendredi contre les aéroports concordent avec celles des jours derniers, indique le journal Le Parisien, qui se base sur l'autorité française de l'aviation civile.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus