L'aéroport de Genève accusera une perte annuelle de 130 millions

L'Aéroport international de Genève essuiera une perte de 130 millions de francs en raison de ...
L'aéroport de Genève accusera une perte annuelle de 130 millions

L'aéroport de Genève accusera une perte annuelle de 130 millions

Photo: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

L'Aéroport international de Genève essuiera une perte de 130 millions de francs en raison de l'impact négatif du coronavirus sur les trafic aérien. A ce stade, les mesures d'économies permettent de renoncer à un licenciement collectif, indique jeudi l'entreprise.

Par ailleurs sur l'ensemble de l'année, la plateforme aéroportuaire anticipe une chute des passagers d'au moins 68% sur un an, ce qui correspond à 6 millions de personnes, précise le communiqué. Sur le seul mois de novembre, la baisse des passagers a atteint 90,9%.

Pour faire face à la crise sanitaire, l'entreprise a notamment eu recours au chômage partiel à partir de mi-mars. Sur la période d'avril à novembre, le niveau moyen de réduction de l'horaire de travail a atteint 28,5%.

L'aéroport de Genève a réduit en 2020 ses dépenses de 22% sur un an et en 2021, il essayera de maintenir le niveau de ses charges stable par rapport à 2020, malgré une hausse anticipée du trafic. La société a également décidé d'une réduction supplémentaire des investissements de 30 millions pour l'année prochaine.

Pour 2021, Genève Aéroport table en outre sur une diminution du nombre de passagers de 40 à 50% par rapport à 2019 et ne prévoit de retrouver le niveau avant-crise qu'en 2024. 'Dans tous les cas 2021 sera une année difficile de transition', fait remarquer la firme.

Le groupe a par ailleurs décidé de ne pas engager de procédure de licenciement collectif à l'heure actuelle. 'Si au cours de l'année 2021, la situation continuait à se dégrader faute d'une reprise attendue et qu'un plan de licenciement collectif s'avérait néanmoins incontournable, le processus serait conduit en concertation avec les organisations représentatives du personnel', indique l'aéroport de Genève.

/ATS
 

Actualités suivantes