L'usage des sacs plastique a chuté de 80% dans les grandes surfaces

La mesure visant à taxer à 5 centimes les sacs en plastique autrefois distribués gratuitement ...
L'usage des sacs plastique a chuté de 80% dans les grandes surfaces

L'usage des sacs plastique a chuté de 80% dans les grandes surfaces

Photo: KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

La mesure visant à taxer à 5 centimes les sacs en plastique autrefois distribués gratuitement aux caisses des grandes surfaces est un succès. Un an après son introduction par la plupart des enseignes, la demande a chuté de 80%.

Lancée il y a exactement un an par Migros, suivie par la plupart de ses concurrents, l'opération de protection de l'environnement a atteint ses objectifs avant terme. La branche espérait atteindre un tel recul au début 2018.

Une enquête menée par la radio publique alémanique SRF a montré que depuis que les sacs plastique ne sont plus distribués gratuitement aux caisses, la demande a baissé de 80% chez Migros et même de 85% chez Coop. Les porte-parole des deux grands distributeurs ont confirmé ces chiffres mercredi à l'ats, celui de Coop précisant que cela correspond à une économie de 850 tonnes de plastique par an.

Ces deux enseignes, qui ont réagi les premières aux préoccupations de la société face à la pollution que représentent ces sacs en plastique, ont vite été rejointes par Denner, Spar et Manor. Selon le tour d'horizon mené par SRF, Lidl et Aldi Suisse ne mettent pas de sacs plastique à disposition, ni payants ni gratuits.

Encore des sacs gratuits

Quant à Volg et Landi, on peut toujours y trouver des sacs en plastique gratuits. Une situation partagée par les 'shops' des deux principaux distributeurs, Migrolino et Coop Pronto.

Pour ces deux derniers, il est cependant moins facile de changer les comportements de la clientèle, relève le porte-parole de Coop Ramõn Gander. Contrairement aux courses dans les supermarchés, les achats effectués dans ces 'shops' sont généralement spontanés. Les clients ne prévoient dès lors pas de se munir d'un sac.

/ATS
 

Actualités suivantes