La BNS confirme ses résultats 2019 et redistribue 4 milliards

La Banque nationale suisse (BNS) a publié des résultats définitifs peu ou prou conformes à ...
La BNS confirme ses résultats 2019 et redistribue 4 milliards

La Banque nationale suisse (BNS) a publié des résultats définitifs peu ou prou conformes à ses chiffres provisoires dévoilés début janvier. Au total, l'institut d'émission redistribuera 4 milliards de francs à la Confédération (un tiers) et aux cantons (deux tiers).

L'établissement a confirmé un bénéfice de 48,9 milliards de francs en 2019 (49 milliards annoncés début janvier), a-t-il indiqué lundi.

Selon la convention avec le Département fédéral des finances (DFF) pour les exercices 2016 à 2020, la Confédération et les cantons ont droit à une distribution du bénéfice à hauteur de 1 milliard. Si le solde de la réserve pour distributions futures excède 20 milliards après affectation du bénéfice, un montant supplémentaire de un milliard de francs peut être versé, une condition remplie en 2019.

A ces deux milliards, peuvent encore s'ajouter deux milliards en raison d'un accord avec le DFF pour les exercices 2019 et 2020. Un milliard si la réserve pour distribution future excède 30 milliards et un autre milliard si le montant dépasse 40 milliards. Ces deux conditions étant remplies en 2019, cela porte le total redistribué à quatre milliards.

A l'issue de ces versements, le solde de la réserve pour distributions futures s'établira à 84 milliards, précise le communiqué.

Une nouvelle convention ordinaire est en cours d'élaboration pour les exercices 2021 à 2025.

Solide bénéfice 2019

Un bénéfice de 40,3 milliards a résulté des positions en monnaies étrangères. Ces activités ont notamment été portées par un contexte boursier favorable. Le produit des intérêts et le produit des dividendes se sont inscrits à respectivement 9,2 et 3,7 milliards.

Un gain de cours de 12,7 milliards a résulté des titres porteurs d'intérêts et des instruments sur taux d'intérêt. Des gains de 32,9 milliards sur les titres et instruments de participation ont notamment été enregistrés. Les pertes de change se sont élevées à 18,1 milliards au total.

Le stock d'or, qui est resté inchangé à 1040 tonnes, a généré une plus-value de 6,9 milliards grâce à la hausse des cours. Le prix du kilogramme a augmenté de 16,3% entre fin 2018 et fin 2019.

Les positions en francs ont quant à elles dégagé un bénéfice de 2,1 milliards. Ce montant se compose pour l'essentiel des intérêts négatifs.

La BNS a fixé à 5,9 milliards le montant à attribuer à la provision pour réserves monétaires au titre de l'exercice 2019 (8% du solde de la provision pour réserves monétaires à fin 2018). Après prise en compte de la réserve pour distributions futures de 45 milliards, le bénéfice porté au bilan s'établit à 88 milliards.

La banque versera un dividende de 15 francs par action, ce qui correspond au maximum prévu par la loi.

/ATS
 

Actualités suivantes