La Bourse suisse plombée par le coronavirus

La Bourse suisse a encore nettement reculé vendredi, après la décision du Conseil fédéral d'interdire ...
La Bourse suisse plombée par le coronavirus

La Bourse suisse plombée par le coronavirus

Photo: KEYSTONE/AP/Mark Lennihan

La Bourse suisse a encore nettement reculé vendredi, après la décision du Conseil fédéral d'interdire toutes manifestations de plus de 1000 personnes en Suisse. Le SMI a perdu presque 400 points par rapport à son cours de clôture de la veille.

En Suisse, le gouvernement a interdit toute manifestation publique réunissant plus de 1000 personnes jusqu'au 15 mars. Exit donc le Salon de l'auto à Genève, après Baselworld qui a été repoussé à l'année prochaine.

A New York, Wall Street reculait aussi en matinée, s'apprêtant à terminer sa pire semaine depuis la crise financière de 2008.

En abandonnant plus de 10% depuis le début de la semaine, la place new-yorkaise est entrée en zone de correction. Dans un marché particulièrement frileux, les investisseurs se tournaient à nouveau massivement vers les obligations, jugées moins risquées que les actions.

Dans un commentaire d'UBS, un expert constate que l'Euro Stoxx 50 et le S&P 500 ont désormais perdu plus de 10%. L'évolution reflète l'accumulation de nouvelles négatives sur la propagation du coronavirus.

Investir à long terme

Les ventes techniques commencent à jouer un rôle d'amplification des mouvements. Dans cet environnement, le spécialiste recommande de profiter de la vente massive d'actions pour investir à long terme à prix réduit.

Le SMI a terminé la séance en baisse de 3,67% à 9831,03 points, avec un plus bas à 9725,32 points (nouveau plus bas de l'année) et un plus haut à 10'205,46 points. Le SLI a cédé 3,62% à 1500,25 points et le SPI 3,59% à 11'897,75 points. Les 30 valeurs vedettes ont terminé dans le rouge.

Les plus gros perdants du jour sont AMS (-5,9%), Temenos (-5,5%), Vifor (-5,3%) et Credit Suisse (-5,1%).

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus