La Confédération se dote d'une deuxième centrale de réserve

La Confédération se dote d'une deuxième centrale de réserve. Elle a conclu un contrat avec ...
La Confédération se dote d'une deuxième centrale de réserve

La Confédération se dote d'une deuxième centrale de réserve

Photo: KEYSTONE/THOMAS DELLEY

La Confédération se dote d'une deuxième centrale de réserve pour assurer l'approvisionnement énergétique du pays. L'installation de Cornaux (NE) sera mise à disposition dès cet hiver.

L'approvisionnement en énergie inquiète. Le Conseil fédéral a déjà pris plusieurs mesures pour l'assurer. Outre une réserve hydroélectrique, il veut mettre sur pied plusieurs centrales de réserve. Un premier contrat a été signé avec Axpo pour l'utilisation de la future installation de Birr (AG). En cours de construction, elle présente une puissance totale de près de 250 MW.

Prix coûtant

La deuxième centrale de réserve se situera à Cornaux. L'installation thermique fonctionne au gaz naturel ou au mazout extra-léger. Erigée en 1966, elle dispose d'une puissance pouvant aller jusqu'à 36 mégawatts (MW), précise jeudi le Département fédéral de l'énergie dans un communiqué. Quelque 286 MW pourront ainsi être mis à disposition dès cet hiver via ces centrales de réserve.

La centrale de Cornaux pourra être utilisée de janvier à avril, mais seulement en cas d'urgence. Les coûts de sa mise à disposition pour la période 2023 à 2026 s'élèveront à 9,15 millions de francs.

Les coûts variables, par exemple pour l'achat, le transport et le stockage du combustible ou l'acquisition de droits d'émission de CO2 dans le système d'échange de quotas d'émission, dépendront de la mesure dans laquelle il faudra effectivement recourir à cette réserve. Ils seront facturés à prix coûtant à la Confédération par Groupe E, qui exploite la centrale.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus