La Marche de Pâques dénonce le soutien des banques aux armes

Un millier de personnes, de tous âges, ont participé lundi à Berne à la traditionnelle Marche ...
La Marche de Pâques dénonce le soutien des banques aux armes

Un millier de personnes, de tous âges, ont participé lundi à Berne à la traditionnelle Marche de Pâques organisée par des mouvements pacifistes. Les participants exigent que les fonds de pension et les banques cessent de soutenir le commerce des armes.

Ces derniers investissent chaque année des centaines de millions dans les entreprises d'armement, dénonce le Groupe pour une Suisse sans armée, un des organisateurs du défilé. Depuis 2011, plus de cinq milliards de dollars ont été versés par les institutions financières helvétiques dans des entreprises qui fabriquent des armes nucléaires et armes à sous-munitions.

Le problème, c'est que le financement indirect d'armes interdites n'est punissable 'que lorsque la loi a été contournée, ce qui est souvent impossible à prouver', critique le Groupe pour une Suisse sans armée. Quand aux armes conventionnelles, non prohibées, il n'y a aucune interdiction de financement, regrette-t-il dans un communiqué.

'Mon argent mène à la guerre'

La 15e édition de la Marche de Pâques était placée sous le slogan 'Mon argent mène à la guerre. Le soutien au commerce des armes par les fonds de pension et les banques doit cesser'. Elle est soutenue par une quarantaine d'organisations, dont le Groupe pour une Suisse sans armée, l'Eglise réformée de Berne - Jura - Soleure et des œuvres d'entraide, comme la Déclaration de Berne.

Après s'être réunis au bord de l'Aar, les protestataires ont longé la rivière pour se rendre sur la place de la cathédrale à Berne. Les manifestants espèrent sensibiliser le public à cette problématique, car les clients ne sont souvent pas au courant des pratiques de leur banque, assurance et caisse de pension, relèvent-ils.

Ils ont également rappelé leur soutien à l'initiative du Groupe pour une Suisse sans armée. Celle-ci veut interdire le financement des producteurs de matériel de guerre par la place financière helvétique.

La marche s'est déroulée de manière pacifique.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus