La Poste a vu son bénéfice fortement reculer sur neuf mois

La Poste a dégagé un bénéfice consolidé de 136 millions de francs de janvier à fin septembre ...
La Poste a vu son bénéfice fortement reculer sur neuf mois

La Poste a vu son bénéfice fortement reculer sur neuf mois

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

La Poste a dégagé un bénéfice consolidé de 136 millions de francs au cours des neuf premiers mois de l'année, en recul de 127 millions par rapport à l'exercice précédent. La pandémie de coronavirus a pesé lourd sur le résultat, indique jeudi le géant jaune.

Le résultat d'exploitation (EBIT) des trois premiers trimestres s'est élevé à 176 millions de francs, soit 195 millions de moins qu'à la même période de l'année précédente. Les produits d'exploitation sont aussi à la baisse: se chiffrant à 5113 millions de francs, ils ont reculé de 187 millions sur un an.

Le net recul du résultat des trois premiers trimestres reflète la pression persistante qui s’exerce sur d'importants facteurs générateurs de valeur de La Poste, comme le volume des lettres, les opérations de guichet et les opérations d’intérêts, relève le géant jaune.

Par rapport à 2019, le volume des lettres adressées a diminué de 6,8%, le nombre de paiements aux guichets de 14,9% et les produits d'intérêts réalisés par PostFinance de 25 millions de francs. Ces trois indicateurs étaient déjà en recul avant la crise du coronavirus, mais celle-ci a contribué à aggraver la situation, précise La Poste.

La nette hausse du nombre de colis transportés (21,5% de plus qu'en 2019) n'a pas permis de compenser les baisses dans les autres secteurs d'activité. La forte pression sur les prix et l'augmentation des volumes en sont la raison, écrit La Poste.

Timide reprise

Une légère stabilisation se fait néanmoins sentir depuis août. L'impact de la pandémie sur les finances de La Poste à la clôture de l'exercice pourrait donc être moins important que prévu.

Le géant jaune s'attend néanmoins à ce que le recul du résultat affiche, en millions de francs, un montant à trois chiffres. A ce stade, le résultat de l’exercice 2020 dépendra largement de l’évolution à venir de la pandémie et du trafic des fêtes, affirme-t-il.

Loyers réduits

La Poste affirme par ailleurs avoir pris des mesures afin de soutenir l'économie durant la crise. Elle a notamment réduit les loyers de certains de ses locataires affectés par les mesures de confinement.

L’an prochain, elle s'abstiendra de toute adaptation générale des prix de ses produits grand public dans les secteurs des lettres et des colis. Ces adaptations tarifaires seront repoussées aux années suivantes.

/ATS