La branche britannique de SVB vendue à HSBC pour 1 livre

La branche britannique de la banque californienne en faillite Silicon Valley Bank (SVB) a été ...
La branche britannique de SVB vendue à HSBC pour 1 livre

La branche britannique de SVB vendue à HSBC pour 1 livre

Photo: KEYSTONE/AP/Jeff Chiu

La branche britannique de la banque californienne en faillite Silicon Valley Bank (SVB) a été vendue au géant bancaire britannique HSBC pour 1 livre, d'après des communiqués simultanés du Trésor britannique et de HSBC publiés lundi.

HSBC UK Bank, filiale britannique du géant bancaire, 'acquiert Silicon Valley Bank UK Limited (SVB UK) pour 1 livre' symbolique, écrit la banque britannique dans son communiqué.

'Silicon Valley Bank (UK) a été vendue aujourd'hui à HSBC. (...) Les clients de SVB UK pourront accéder à leurs dépôts et leurs services bancaires normalement à partir d'aujourd'hui', précise le Trésor dans sa déclaration.

Au 10 mars, SVB UK détenait des prêts d'un montant d'environ 5,5 milliards de livres (6,1 milliards de francs) et des dépôts d'environ 6,7 milliards de livres, d'après HSBC, qui indique que 'les actifs et dettes des maisons mères de SVB UK sont exclus de la transaction'.

Soutien américain

Les autorités financières britanniques ont agi dans l'urgence tout le week-end après l'annonce de la faillite de SVB afin de rassurer les marchés et tenter de limiter les dégâts pour le secteur de la technologie pour qui ce dépôt de bilan pose un 'risque sérieux', a admis le ministre des Finances Jeremy Hunt.

Les autorités américaines ont de leur côté annoncé dimanche une série de mesures pour rassurer particuliers et entreprises sur la solidité du système bancaire américain. Elles vont notamment garantir le retrait de l'intégralité des dépôts de la banque SVB en faillite.

Outre SVB, elles vont permettre l'accès à tous les dépôts d'un autre établissement, Signature Bank, qui a été fermé d'office par le régulateur, à la surprise générale.

La Réserve fédérale (Fed) - la banque centrale américaine - s'est également engagée à prêter les fonds nécessaires à d'autres banques qui en auraient besoin pour honorer les demandes de retraits de leurs clients.

/ATS
 

Actualités suivantes